Nous sommes actuellement le 20 Nov 2017, 19:20

Encore une exploration de la Cité d'Atlantis mais...

Cette structure antique conçue par les anciens constitue aujourd’hui le QG opérationnel de l’expédition lancée par le SGC dans la galaxie de Pégase.
Mais elle incarne aussi et surtout l’ultime rempart entre les Wraiths et la Terre.
Par ailleurs cette cité, à l’image de bien d’autres œuvres des anciens, constitue une merveille technologique aussi bien dans son immensité que dans sa complexité, à cet égard Atlantis réserve encore bien des surprises à ses nouveaux occupants…
Martin Deeks
Sergent Chef ~ Atlantis
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 176
Inscription: 28 Juin 2017, 21:31

Re: Encore une exploration de la Cité d'Atlantis mais...

Messagepar Martin Deeks » 10 Oct 2017, 15:17

Image


On aura essayé avec ce produit, enfin ce mélange de produits. Et là, il était franchement prêt à péter un câble. Entre une qui ne pensait qu'à bouffer, on se demandait d'ailleurs ou est-ce qu'elle pouvait bien le mettre franchement ? Et l'autre qui n'arrêtait pas de l'enquiquiner, d'en rajouter des couches et des couches, d'être méchante, en fait, vicieuse, bref on pouvait balancer tout ce qu'on voulait, on serait encore loin de la vérité en fin de compte. Il se cognerait volontiers la tête contre le mur là, encore plus quand il y en a une qui le traita de labrador et l'autre qui ne pensait qu'à remplir son estomac.

Non, normalement, Marty était un gars cool, super sympa, mais là, on atteignait des limites quand même dans le supportable. Il préféra ne rien répondre à vrai dire, car nul doute que si ce mélange détonant n'avait pas produit de résultats, enfin positifs dans leur états, ça pouvait risquer de les agraver.


"En route, allons éteindre cette machine. Et pas un mot ! Que ce soit pour vouloir aller bouffer, se prélasser au soleil ou pour balancer une énième insulte, compris ? Je vous jure, la prochaine fois, je me tire une balle."

Ou alors il tirerait d'abord sur Bethany. Elle avait de la chance qu'il se retenait si elle en aurait déjà pris une avant d'atteindre l'infirmerie vous me direz. Enfin toujours est-il qu'ils parcoururent la cité sans trop de soucis visiblement, jusqu'à atteindre la zone qu'ils avaient exploré au matin. On les perdait tous les deux, il suffisait qu'il les regarde en cet instant vous me direz, pour le comprendre, une était dans un autre état, et l'autre, l'autre on se demandait ce qu'elle faisait vraiment avec sa tablette au final. On essaya bien de les ramener à la raison arrivé devant un escalier.

"Bethany ? Chef ? MAJOR !?"

Tu parles, ça avait autant d'effet qu'un épisode de Derrick tout ça. Secouant la tête, elle avait l'air de tout, sauf de faire attention à lui pour le coup. On ne voulait vraiment rien savoir à quoi elle pensait en l'observant ainsi, ça pourrait vous donner des sueurs froides. Et qu'elle arrête de le dévisager comme ça !

"T'es flippante quand tu veux tu sais ? On dirait que tu vas me dévorer tout cru. Je croyais que je n'étais pas comestible ?"

Enfin pour le moment, prenant la tête de l'équipe, enfin ce qui restait de l'équipe, on se retrouva rapidement dans une salle ouverte, un open space, des boites partout, pour autant, on restait aux aguets. Il avait parfaitement entendu les bruits aux alentours, chuchotements, gémissements, ou que sais-je encore. En tout cas, il y en a une qui se prenait plus pour un chat qu'autre chose avec son cri, qui ressemblait tout sauf à un cri humain, mais on eut pas longtemps à attendre avant de voir débarquer tout un groupe, qui les encerclèrent visiblement. Ils étaient moins cons que ceux qu'on avaient croisé en tout cas. Ils essayaient de les prendre en tenaille on dirait. Et Brown qui avait disparu maintenant.

"Perso, je ne suis pas fan pour avoir quelqu'un derrière moi, alors les gars, c'est gentil d'être passé, mais on doit y aller. Non ?"

Tu parles, il eut le temps de voir qu'ils étaient prêts à se jeter sur eux, qu'il commença à leur tirer dessus, vidant ses cartouches, sur chaque homme ou femme, essayant de l'attraper. C'était devenu un véritable chaos alors qu'un type tombait à ses pieds assommé par l'une de ses balles, avant qu'il se retrouve avec une furie sur le dos.

"Mais put**** tu vas me lâcher ! Je suis pas ton cheval !"

Avant de la faire basculer par-dessus lui et de lui tirer une balle sur elle. Les évènements s'enchaînèrent rapidement, alors qu'on frappait un gus un peu trop près de lui avec sa crosse avant de le terminer d'une balle. Observant le carnage autour d'eux, enfin autour de lui, on put voir Sélène qui semblait encore aux aguets finalement, prête à bondir au moindre signe de danger, et visiblement le danger c'était lui vu comment elle le fixait en cet instant.

"Doc....ne faites pas ça....vraiment...Doc..."

Mais il la vit se préparer à l'assaut, et il n'eut d'autres choix que de tirer une balle, voir une deuxième pour être sur que ce soit suffisant, qu'elle dorme réellement, et qu'elle ne se réveille pas pour lui sauter dessus. En tout cas soupirant, en baissant son arme voyant Sélène s'écrouler sur le sol, il se tourna dans la direction d'un autre bruit pour remarquer Bethany qui n'était pas dans son meilleur état en cet instant. On fut momentanément occupé par le bruit qu'on entendit dans le couloir plus loin ainsi que des....pleurnicheuries au final, avant de se retourner pour remarquer la présence un peu trop proche de Bethany et cette lueur dans les yeux. Canon pointé sur elle, elle prit d'autorité le dit canon pour le pointer sur sa poitrine.

Fronçant les sourcils en l'écoutant, visiblement elle arrivait encore à émettre quelques paroles censées, mais nul doute qu'elle n'allait pas rester très....humaine très longtemps.


"Sérieux ? Tu t'attaquerais à moi ? Après tout ce qu'on a vécu ?"

Il attendit juste de l'occuper un instant avant de tirer une balle en fin de compte, la rattrapant au passage avant qu'elle ne s'écroule au sol. Autant l'occuper avant de tirer, qui sait si l'instinct animal n'aurait pas ressurgit et qu'elle se serait désaxée du canon.

"Désolé Princesse, fais de beaux rêves."

Et de tirer une deuxième fois, juste pour être sur bien entendu :red:

"Oups, ça c'est pour avoir été une vraie emmerdeuse !"

Soupirant, finalement, alors qu'on la déposait au sol, on se retrouvait à faire une équipe en solo. Magnifique n'est-ce pas ? Pour autant, on ne pouvait pas les laisser là, surtout qui sait qui passerait, on n'avait pas neutralisé toute la base. Récupérant la tablette de Sélène avant de la fourrer dans son gilet, il entreprit de porter, une à une, chacune d'entre elle, plus loin de cet endroit, vers le bruit qu'on avait entendu, même s'il dut faire des allers retours au final. On entendait clairement ces pleurnicheries, cela venait probablement d'une pièce juste à côté, mais c'était vérrouillé.

"Il y a quelqu'un ? Ce serait sympa de m'ouvrir là ! Enfin si quelqu'un est encore censé sur cette cité. Sinon je la fais sauter cette saleté de porte, je suis vraiment pas d'humeur."

On espérait sincèrement que les pleurnicheries allaient s'arrêter, et qu'on viendrait l'ouvrir, et pendant ce temps, il y en avait deux qui dormaient tranquillement là contre le mur. Elles avaient la belle vie franchement non ? Il allait faire sauter cette machine, qu'est-ce qu'il voulait qu'il fasse d'autres ? A moins d'avoir du bol et de tomber sur un scientifique qui s'y connaissait, sinon, on allait devoir la jouer Johnny Bravo.
Image
The only easy day was yesterday

Bethany Brown
Major ~ Atlantis
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 197
Inscription: 08 Mars 2016, 16:07

Re: Encore une exploration de la Cité d'Atlantis mais...

Messagepar Bethany Brown » 16 Oct 2017, 02:47

Une dernière action, une sorte de baroud d’honneur, un sursaut de lucidité, appelez ça comme vous voulez mais les faits étaient là : Bethany avait trouvé la force de prononcer quelques mots, peu, et de guider l’arme de Marty sur elle. Un dernier regard vers Marty, un regard décidé, comme celui que quelqu’un qui décide de se sacrifier en son âme et conscience : non, elle ne voulait pas se transformer en ces choses, elle préférait être elle et consciente que rien du tout…
Son regard devint flou alors qu’elle écoutait Marty sans trop comprendre. S’attaquer à lui ? Là non, elle avait envie de calme, d’aller s’étirer au soleil, seule, loin de tous, en haut, tout en haut… de quoi elle ne savait pas, mais en haut, dehors, sentir le vent, le soleil, se rouler en boule et dormir. Mais quand elle aurait faim, peut-être qu’elle s’attaquerait à lui, car elle n’attaquait que pour manger oui, ça elle le sentait au fond d’elle. Après, bon… c’est vrai qu’ils en avaient vécus des choses ensemble, avant qu’il ne parte sur Terre. Ouais, pendant deux ans ils avaient été dans la même équipe, partageant les mêmes merdes en missions, les entrainements, les soirées ciné et les beuveries, veillant sur l’autres en mission, comme deux équipiers quoi… Alors ok. Elle l’autoriserait à venir faire un peu bronzette là-haut, mais pas trop souvent, elle n’aimait pas avoir de la compagnie, elle préférait être seule, c’était ce qu’elle ressentait : sa présence ne la dérangeait pas, mais bon… mais elle n’eut pas le loisir de vraiment parler ou autre qu’elle sentit une douleur à la poitrine, la piqure d’une fléchette qui mordait sa peau la faisait pousser un grognement avant de se mettre à tanguer. Ses yeux papillonnèrent, mais son instinct la poussa à lutter, jusqu’à ce qu’elle ne s’écroule d’un coup…
*
* *

Plus loin on entendait par intermittence des pleurs, quelqu’un surement qui s’était enfermé, et Marty en eut la confirmation alors qu’après avoir tambouriné sur la porte et surtout avoir parler, une petite asiatique, une scientifique aux ordres de McKay n’ouvre la porte en se reculant un air effrayé sur le visage. Elle déglutit en voyant Marty qui avait l’air normal et hoqueta avant de pleurer de nouveau et de finir contre lui dans ses bras et pleurer à chaudes larmes.
Il fallut un moment pour qu’elle se calme et qu’il puisse aller chercher et déposer Sélène et Bethany dans la pièce. Elle le regarda faire en se mouchant bruyamment avant de réussir à parler.
—Pardonnez-moi. J’ai cru… j’ai vraiment cru que j’allais y rester, comme dans un mauvais film avec des zombis. Un moment j’ai même cru que c’était une sale blague de McKay ! … avant de me rappeler qu’il n’avait aucun humour…
Elle sembla dépiter et voyant le regard de Marty elle sourit embarrasser.
—Oh, je vous en prie, ne lui rapportez pas, il serait capable de faire de ma vie un enfer… enfin, encore plus que maintenant. C’est à cause de lui que je suis là ! Enfin qu’on… on était un groupe de cinq. McKay nous a ordonné de venir référencer le matériel ce soir, pour qu’il puisse faire le point dès demain matin.
D’un geste de la main, elle montra une machine au fond de la salle, rien de transcendant au final.
—J’étais en train d’inspecter cette machine, mais comme je n’arrivais pas à établir de diagnostic système, j’ai préféré fermer la porte avant de l’activer. Oh non ne vous inquiétez pas, ce n’est pas grand-chose, vraiment… on court autant de risque que d’être enfermé avec un grille-pain ! De toute façon le système énergétique de cette section de la cité a été endommagé par les inondations, il va nous falloir des mois pour remettre cela en fonction !
Elle eut l’impression que Marty l’observait étrangement et elle se rendit compte qu’elle ne s’était pas présenter. Elle eut un petit sourire ennuyé et elle avança de quelques pas pour lui tendre sa main.
—Dr Coleman. Pardon avec tout ça j’en ai oublié mes bonnes manières.
Elle lui sourit et son regard tomba sur les femmes qu’ils venaient de caler dans la pièce.
—Et vos amies ? Attendez ce n’est pas… le Dr. Miller ? Je croyais qu’elle était de repos après la découverte de cette partie de la cité. Elles vont bien quand même ?! Qu’est-ce qu’il s’est passé ? elles se sont fait attaquer ?
Elle se pencha sur elles en les regardant, espérant qu'elles n'aient rien de grave : si elles étaient normales elles aussi, elles serait bien rassuré, mais elle ne savait pas que là, dans cette partie de la cité, ils n'y avait qu'eux deux de non atteind. Bonjour l'ambiance :red:
Image

Martin Deeks
Sergent Chef ~ Atlantis
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 176
Inscription: 28 Juin 2017, 21:31

Re: Encore une exploration de la Cité d'Atlantis mais...

Messagepar Martin Deeks » 09 Nov 2017, 07:22

Image


Enfin ! On lui ouvrait ! Il savait bien qu'il avait entendu du bruit, il avait juste espéré que ce ne soit pas un autre des illuminés qui avaient régressés en tout cas. Mais non, visiblement, en voyant la scientifique, vu ses habits, elle avait l'air normal, enfin aussi normal que possible quand elle se jeta dans ses bras, pleurant à chaudes larmes visiblement. Pour le coup, il fut assez surpris, il n'avait pourtant pas la tête du sauveur de l'univers me direz-vous ! On lui laissa le temps de se calmer contre lui, à vrai dire, ce n'était pas comme s'il avait vraiment le choix, elle n'avait pas l'air de vouloir le lâcher on dirait.

Quand ce fut le cas, il put profiter de cet instant pour embarquer ces deux compères endormies dans la pièce et les déposer contre le mur, refermant la porte derrière lui après avoir jeté un coup d'oeil, histoire d'être sur qu'il n'y avait pas un autre de ces animaux dans les environs.


"Pas de problème, de toute façon, pour réussir à communiquer avec McKay il faut savoir parler le binaire."

Petite blague pour détendre l'atmosphère finalement, surtout que visiblement elle semblait embarrassée alors qu'elle lui expliquait ce qu'elle faisait là. Bon, il semblerait que sur les cinq personnes qui auraient dû être là, elle était la seule encore capable de réfléchir et de se comporter comme un être normal. Il ne comprit pas vraiment ce qu'elle disait, de toute manière, c'était trop scientifique, et elle n'avait pas l'air de savoir ce qui se passait sur la cité en ce moment. Pas étonnant qu'elle n'ait pas de nouvelles de ces autres comparses, il avait peut-être dû leur tirer dessus me direz-vous.

"Sergent-chef Marty Deeks, mais appelez moi Marty."

En lui serrant la main, bon au moins une personne civilisée. Et on allait pouvoir se poser cinq minutes le temps de souffler. Et surtout de réfléchir à ce qu'on allait faire par la suite, car là, sans scientifique, à part tirer sur la machine, il ne savait pas vraiment quoi faire. Et ouais, visiblement, elle ne savait pas ce qui se passait sur la cité. Bien, en attendant, posant son arme sur la table, il finit par s'installer sur l'un des tabourets avant de passer une main dans ses cheveux.

"Ne les approchez pas. Je ne sais pas si c'est transmissible par contact ou dans l'air. Et il semblerait que vous ayez raté pas mal de choses en vous enfermant ici. Elles vont bien, elles sont juste endormies. C'était ça ou j'allais finir dévorer par l'une d'entre elles, et l'autre, l'autre je ne sais pas ce qu'elle m'aurait fait.

Il semblerait que suite à cette fameuse découverte d'hier, nous ayons par accident, activé un appareil. Ce qu'il fait ? Bonne question, mais toutes les personnes de la cité semblent régresser au stade animal on dirait. Sauf vous et moi. Je ne saurais dire pourquoi. On était parti pour éteindre la machine quand le Docteur Miller a préféré me considérer comme un vrai repas."


On tournait ça à la dérision, pas besoin de traumatiser d'avantage la jeune femme pas vrai ? Déjà qu'elle semblait assez émotive, alors si on en rajoutait une couche. Enfin, pour l'instant, récupérant la tablette qu'on avait prise sur Miller, on la posa sur la table.

"Bon, vu que vous semblez vous y connaître beaucoup plus que moi dans la technologie, est-ce que vous auriez me déchiffrer ce que dit cette tablette ?"
Image
The only easy day was yesterday

Précédent

Revenir vers La cité

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron