Nous sommes actuellement le 19 Août 2017, 11:15

La vie n'est pas un long fleuve tranquille [ Fe Bastet ]

Planète d'origine d'Héphaïstos. De vastes océans, rivières et lacs, des montagnes, quelques plaines, c'est ici qu'Héphaïstos rebattit son empire, son clan, dans un environnement beaucoup plus propice au développement que sa lune Séléné. L'heure est à la reconstruction !
Liam Matheson
Site Admin
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 487
Inscription: 09 Jan 2016, 02:02

Re: La vie n'est pas un long fleuve tranquille [ Fe Bastet ]

Messagepar Liam Matheson » 09 Juin 2017, 21:06

Image


Lemnos - L'île mystérieuse au large de Lemnos


On avançait prudemment, et surtout en silence, du moins, le maximum de silence que l'on pouvait faire. C'était assez dense comme végétation, tout le monde était sur le qui-vive, et nul doute, que même s'il ne voyait pas les Sekhmets, il savait qu'ils étaient dans les parages. Il n'y avait rien dans les alentours, juste le bruit du vent, le bruissement des feuilles à leur passage. C'était bien trop calme à son goût finalement me direz-vous. D'ailleurs, alors qu'on arrivait aux abords d'une sorte de terrier, un terrier géant vu la taille de l'ouverture, et que l'on restait sur ses gardes, l'une des fameuses créatures tenta visiblement de les attaquer par surprise. Mais tout le monde était resté vigilant et prêt à défourailler sur la bestiole dès son apparition, Sarah la première visiblement, elle avait besoin d'exercice.

Mais ce ne fut pas comme si on eut vraiment besoin de cela me direz-vous n'est-ce pas ? Car l'un des Sekhmets, Chaton d'ailleurs, sauta devant Sarah pour s'occuper de la bestiole. Sarah aurait pu en être attendrie de le voir la protéger ainsi, cela en serait presque mignon, si elle n'était pas une tueuse bien entendu. Haussement de sourcil, au vu de la manière expéditive dont Chaton termina la bestiole, avant de froncer les sourcils quand celui-ci lui parla. Un regard vers Héphaïstos, une compréhension dans le regard avant qu'il active son communicateur.


| Charles ! Réponds, Charles ! |

Lemnos - La salle de crise


Image
Fiche sur le wiki << ICI >>

Dans la salle de crise, Charles, Chuck pour les intimes, s'était vite retourné vers ses écrans et claviers, ayant parfaitement compris les mots de sa Maitresse de maison ? Bon par contre, pour le tutoiement, ce serait difficile pour lui d'arrêter, quoi qu'il le faisait bien avec Héphaïstos. Enfin pour le moment, il jetait de temps en temps des regards vers Aya, pour être sur que tout va bien, avant de retourner son attention vers son clavier, sursautant, se cassant presque la figure de sa chaise en entendant la voix d'Héphaïstos surgir de ses écouteurs. Il ne s'était pas attendu à cela !

| Oui ! Je suis là ! Enfin là, dans la salle, pas là, avec vous...|
| Fais venir Kyra de suite à la demeure. Ma chère et tendre s'est fait attrapée la jambe par une de ces bestioles, et apparemment leurs tentacules sont empoisonnées. Et gardes la éveillée ! |
| Oui mais comment je fais si....Allo ? Allo ?|

Il avait coupé la communication, comment il voulait qu'il fasse cela ? En parlant ? Elle venait bien de lui dire qu'il parlait trop non ? Enfin pour le moment, il passa l'appel pour Kyra tout d'abord avant de retourner son attention vers Aya, qui visiblement dormait.

"Oh, non, c'est pas bon ça....Dame Aya, Dame Aya ! Faut rester éveillée ! Rester avec moi ! Ecoutez moi, je sais que je parle beaucoup, mais justement...Dame Aya ?"

Apparemment, cela n'avait pas vraiment l'air de faire effet, et il avait l'air de paniquer le pauvre. D'ailleurs, ne réussissant pas à la réveiller du premier coup, par ses mots, il essaya de la secouer, légèrement, n'osant pas trop non plus, c'était la femme de son boss quand même. Et cela l'angoissait qu'elle ne réponde pas !

Lemnos - L'île mystérieuse au large de Lemnos


Pendant ce temps, Sarah examina la créature quelques instants, elle avait parfaitement compris les mots de Chaton, et ne doutait pas que ces bestioles devaient cacher bien des choses. Enfin, pour le moment, celle-ci ne leur ferait aucun mal. Retournant son attention vers Chaton, elle sourit, amusée, avant de s'approcher de celui-ci, et de passer presque tendrement la main sur sa joue, plein de poils certainement. Ouais, elle savait que c'était des chasseurs, qu'ils étaient plus grands qu'eux, et au contraire de lui faire peur, cela l'excitait.

"Merci Chaton, c'était mignon de venir me protéger ainsi, mais je suis capable de le faire moi-même mon Grand. Et je me demande si tu es aussi souple dans toutes les situations Chaton, à tester !"

Ouais, le voir tuer la bestiole comme un rien, autant cela l'amusait, que cela l'excitait de côtoyer le danger ainsi. Et elle jouait de cela, et de ses charmes aussi. Après tout, on avait bien le droit de s'amuser pendant qu'on chassait non ? Enfin en attendant une nouvelle bestiole débarqua juste près d'eux, avant d'être coupé en deux par quelqu'un venant de derrière eux. Héphaïstos, qui venait de terminer sa conversation, avait non pas dégainé une arme à feu, mais une sorte de sabre, d'épée, rétractable, ou en tout cas la lame l'était, une lame faite d'énergie, certainement à base d'une pile à naquadah ou autre. On aurait presque dit un sabre laser, sauf que ce n'était pas Star Wars. Rétractant la lame lumineuse, il ne resta au final que le manche de l'arme (comme ceci).

"Et si vous avez terminé, on pourrait continuer."
"Ou comment gâcher tout le plaisir vraiment !"
"On continue, et on se méfie. Ils n'agissent pas comme une meute, ni même comme des animaux sauvages. Ils nous attendaient. Ils étaient prêts à nous sauter dessus si nous n'avions pas été prêts, ou si Noum n'avait pas agi, nous ne serions certainement plus là. Il y a quelque chose de bizarre là-dedans."

Un nouveau rugissement ou un râle quelque chose dans le genre, semblait venir des profondeurs de cette grotte, de ce terrier. Nul doute que les réponses se trouvaient là.
Image
" Rangers lead the way "
Relations :
<< ICI >>
Rps :
<< ICI >>

Bastet
Goa'uld ▲ MODERATEUR ▲
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 620
Inscription: 08 Mars 2016, 17:04
Blog: Voir Blog (1)

Re: La vie n'est pas un long fleuve tranquille [ Fe Bastet ]

Messagepar Bastet » 09 Juin 2017, 22:15

Charles avait beau paniquer et secouer Aya, celle-ci n’émergea pas. La substance que la créature avait déposée sur elle était une sorte de décontractant, cela endormait les victimes probablement, mais la question était pourquoi ou… pour quoi ?
Sa respiration était normale, elle n’avait rien de spécial à part qu’elle dormait comme une souche, surement par ce que le « venin » avait été partiellement altéré par l’eau de mer.
En tout cas, pauvre Chuck : on se demandait s’il n’allait pas avoir besoin de Kyra lui aussi quand elle arriverait vu comment il paniquait ! Et justement, voici qu’elle arrivait avec Alfred. Elle put rapidement constater que ses pupilles étaient dilatés, comme si elle avait été anesthésiée, ce qui était plus ou moins le cas… Bon, il était donc de rigueur de retourner au cabinet de Kyra pour examiner Aya et les bébés : Que d’aller-retour aujourd’hui !

Loin de là, sur l’île, Noum observa les humains faire, les oreilles en arrière, guettant au loin les bruits de ses congénères. Lassé de s’amuser avec le cadavre de la créature, il bailla et la jeta au loin avant de venir frotter ses mains, ou pattes avant dans l’herbe humide pour enlever le produit. Le temps que Liam contacte Charles « chaton » avait nettoyé son peau pelage léopard et attendait en silence. Il tourna ses oreilles vers Sarah quand elle s’approcha, légèrement sur la défensif, attentif et la laissa avancer en reniflant l’air.
Quand elle leva la main, il ne bougea pas, mais son regard, son attitude raidie faisaient passer le message qu’il n’était pas un toutou et que si elle pouvait le toucher, c’était par ce qu’il le voulait bien. Il fallait dire qu’étonnamment, ils avaient l’air de s’entendre.
Noum poussa un léger ronronnement quand elle caressa la fourrure de sa joue avant d’éternuer légèrement quand elle toucha ses moustaches. Quand elle prit la parole, il l’écouta attentivement : Noum n’était qu’un jeune et l’humain n’était pas sa langue préférée…


— Protéger ? …. Nam… avertir. Sekhmet protègent sekhmet. Humains pas protégés. Pas… fourrure : Pas toucher.

Il s’étira avant de se tendre en écoutant vers le terrier. Il pencha la tête avant de reporter son attention vers Sarah. Elle frémissait d’un plaisir guerrier, d’envie de combattre et cela le fit intérieurement sourire.

— Moi petit… moi « chaton » . Mais moi chasser et moi souple et… agile. Comme mère et père. Toi qu’à venir chez moi. Toi voir ce qu’est LA chasse.

Prétentieux ? Oui et non. Quand on vivait sur Travis, et surtout : quand on arrivait à dépasser la puberté sur Travis, les autres mondes, animaux, bref, l’univers entier n’était qu’une promenade de santé. Alors si Sarah aimait la chasse,
Noum lui proposait de vraiment voir ce que c’était que la chasse et de combattre pour sa vie.

— Nya Bastet aime beaucoup chasser chez moi et moi aimer beaucoup chasser et battre. Alors vient avec Bastet et toi et moi on ira jouer à vivre.

Bien entendu, Noum voulait dire survivre, mais il s’était trompé de mot. En tout cas, Liam revient vers eux et mis un terme à la discussion. Noum ne comprenait pas pourquoi, mais il savait obéir et surtout il sentait dans l’air l’angoisse, la crainte et une grosse dose de plaisir, mais ça c’était Sarah qui avait envie de se défouler. :red:
Noum bondit en arrière et là les quatre pattes au sol, tendu comme pour attaquer, il observa Liam et sa drôle d’arme. Elle ne sentait pas bon, elle semblait bruler l’air… Il poussa un long grognement d’étonnement et se redressant revint doucement vers eux, mais en gardant une certaine distance. Bougeant les oreilles, Noum s’adressa à Liam.


— Sauvage. Animaux. Si. Toi veux moi montre le dedans ?

Noum ne comprenait visiblement pas ce que disait Liam, mais il comprit « bizarre ». Il se perdit un instant dans ses pensées avant de regarder Liam.
—T’cha (nb : ça) bizarre toi. Toi bizarre tcha. Toi bizarre moi. Toi et… toi *montre sarah* pas penser comme t’cha, ou moi. Et moi pas penser comme t’cha… mais t’cha…. T’cha…
T’cha attaque… ou t’cha défend ?... T’cha protège viii ! T’cha Protège…
"I am good, but not an angel. I do sin, but I am not the devil.
I am just a small girl in a big world trying to find someone to love."

— Marilyn Monroe

Regarder sur youtube.com

Liam Matheson
Site Admin
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 487
Inscription: 09 Jan 2016, 02:02

Re: La vie n'est pas un long fleuve tranquille [ Fe Bastet ]

Messagepar Liam Matheson » 12 Juin 2017, 07:03

Image


Lemnos - L'île mystérieuse au large de Lemnos


Qu'ils étaient mignons Sarah et Chaton en ce moment, à flirter à leur manière dirons nous. A vrai dire, ça excitait encore plus Sarah vu ce que venait de dire Chaton. Chasser ? Elle connaissait aussi, elle était un assassin, elle chassait les proies humaines à vrai dire. C'est sur qu'eux, ils devaient avoir une autre méthode de chasse, sur un autre territoire, mais la chasse restait la chasse après tout. Un sourire amusé, si c'était proposé si gentiment me direz-vous, elle ne voyait pas, pourquoi elle refuserait bien entendu ! Bon bien entendu, elle allait devoir voir cela avec Héphaïstos quand même.

"Oh Chaton, c'est adorable comme proposition. Tu sais parler aux femmes toi !"

Malheureusement, toute bonne chose à une fin n'est-ce pas ? Notamment quand une autre créature débarqua, mais que Liam coupa en deux avec sa lame. Une lame rétractable, mais une lame malgré tout, une lame entouré d'un fin filet d'énergie, de laser, plasma, va savoir. On se croirait presque dans Star Wars, mais ce n'était pas un sabre laser.

"Si vous avez tous les deux fini de flirter."
"Oh, il me proposait des vacances ! C'est mignon je trouve !"
"Allons-y."

En tout cas, au vu de ce qu'on entendit, et de ce qui se passait, personne n'aimait vraiment ce qui devait y avoir dans ce terrier. Est-ce que c'était un guet-apens ? Une embuscade ? De toute manière, ce n'était pas comme si on avait vraiment le choix me direz-vous, pas vrai ? En tout cas, on ne comprit pas tout ce que disait Noum pour l'occasion. Il faut dire que visiblement, la langue humaine n'était pas vraiment son domaine de prédilection. Mais on comprit basiquement ce qu'il voulait dire.

"La question est : qu'est-ce qu'elles protègent ?"

Très bonne question pas vrai ? Qu'une manière de le savoir. Pour cela qu'il prit la tête de cette petite expédition. Sarah suivant, n'ayant visiblement peur de rien pour l'occasion. Mais il allait falloir rester sur le qui-vive. En observant les détails par le satellite, par les images infrarouges, il n'y avait pas vraiment de détail concernant ce terrier. On dirait même qu'on les perdait de vue une fois à l'intérieur. Trop sous terre peut-être. En tout cas, au fur et à mesure qu'on avançait, lentement, essayant de ne pas faire de bruit, sa main crispée sur son arme, prêt à dégainer au besoin, l'endroit devenait de plus en plus noir, obscur. Pour cela qu'on sortit quelques bâtons, les cassant, faisant dégager une lumière et de les balancer vers l'avant. Pour y voir plus clair.

"On reste sur nos gardes. Qui sait s'il n'y a pas des galeries tout autour."

Nul doute que cela n'allait pas être une promenade de santé pour l'occasion.

Lemnos - Demeure d'Héphaïstos


Et pauvre Chuck dans sa salle de crise qui n'arrivait pas à réveiller Aya, fort heureusement l'arrivée de Kyra et d'Alfred lui permit de souffler quelque peu, surtout quand la médecin examina la femme d'Héphaïstos et de simplement remarquer qu'elle semblait dormir, anesthésiée pour l'occasion. Elle en profita d'ailleurs pour donner un calmant à Chuck, qui semblait sur le point de faire une crise de nerfs et de le renvoyer à ses écrans, tandis qu'elle et Alfred emmenait Aya vers son cabinet. A croire qu'elle allait y prendre un abonnement me direz-vous. Une fois sur place, elle préféra vérifier que tout allait bien, visiblement, là où la bestiole l'avait touchée à la jambe, cela semblait avoir déposée une sorte de poison, d'anesthésiant, qui l'avait rendue complètement amorphe, endormie. Ces créatures ne tuaient pas sur le coup, elles endormaient leurs victimes pour mieux les emmener ensuite.

Mais le plus urgent, était de s'assurer que les bébés allaient bien, et après quelques minutes durant l'échographie, elle put être soulagée de remarquer qu'ils allaient, tous les trois, bien, très calmes pour l'occasion. Pour une fois me direz-vous. Ce qui lui fit souffler un ouf de soulagement. Mais revenons à Chuck pour l'instant.


| Euh...les gars....on ne vous voit plus par la satellite. Cependant, le terrier dans lequel vous êtes, ne semble pas être très long, j'essaie de voir sur quoi il débouche là, mais à priori, sur un autre côté de l'île qu'on n'avait pas encore répertorié.|
Image
" Rangers lead the way "
Relations :
<< ICI >>
Rps :
<< ICI >>

Bastet
Goa'uld ▲ MODERATEUR ▲
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 620
Inscription: 08 Mars 2016, 17:04
Blog: Voir Blog (1)

Re: La vie n'est pas un long fleuve tranquille [ Fe Bastet ]

Messagepar Bastet » 12 Juin 2017, 21:18

Noum pencha la tête sur le côté quand Sarah le complimenta. Il ne comprenait pas bien ce qu’elle disait, mais il faisait confiance à son instinct et aux odeurs. Elle était contente, il le sentait. Il ronronna amusé et hésita avant de les suivre : sa mère lui avait demandé de les prévenir, mais elle ne lui avait pas dit quoi faire ensuite.
Il ne répondit pas à Liam car il ne savait pas ce que les créatures gardaient. Ses pupilles se contractèrent quand il passa en vision nocturne et il s’accroupi avant de renifler autour d’eux, tel un chat à l’affut : ça sentait fort dans le tunnel. Lui n’était vraiment pas ennuyé par l’obscurité, bien au contraire, voilà pourquoi il précéda rapidement Liam, ses coussinets étouffant ses déplacements, les oreilles pointés en avant : c’était l’éclaireur parfait. Par contre il feula doucement en fermant vivement les yeux quand Liam envoya des bâtons lumineux au sol, cela le perturba et il préféra avancer de plus belle pour ne plus être gêné par la luminosité. Le tunnel grandit en une large caverne profonde et Noum aperçut une corniche en hauteur, alors, il sauta souplement contre le mur et gagna la hauteur pour voir plus loin…


*
* *


Plus loin dans la jungle, Sharaz et TakRam avançaient d’arbres en arbres, silencieusement en étudiant la vie de la forêt sous eux. Ils finirent par repérer un groupe de ces créatures, et s’arrêtèrent pour les observer. Ils virent des petits sortir de sous un arbre renverser et se courir après au milieu des adultes, jusqu’à ce que l’un d’eux ne fasse claquer non pas ses dents, mais ses tentacules. Les Sekhmets en déduisirent alors que ce n’était pas que des accessoires de chasseur, cela semblait leur être utile pour communiquer et manger, comme il le voyait pour les petits qui se jetèrent sur une petite proie que ramenait l’une des mères.
Ces créatures n’avaient pas l’air de monstres assoiffés de sang, même si c’était des prédateurs, à n’en pas douté. Ce qui les surprenait c’était qu’elles s’en soient pris à deux créatures bien plus grandes qu’elles… quoique l’effet de groupe doive y jouer.
Un soupir énervé et Sharaz et TakRam bondir plus loin, sur un autre arbre avant que celle-ci ne décide de sauter au sol en lisière de la clairière, près de deux bestioles qui venaient de les percevoir. Les bruits cessèrent, et chacun se regarda en chien de faïence, la sekhmet restant à quatre pattes au sol alors que TakRam sautait à son tour et déployait sa musculature impressionnante. Le silence n’était brisé que par le couinement des petits qui mangeaient toujours insouciant.
L’une des créatures prés d es Sekhmet agita nerveusement ses tentacules de tenter d’attraper Sharaz. Celle-ci tendit le bras, attrapa la tentacule à pleine patte avant de feuler très fortement, tirant l’animal vers elle avant de le retourner d’un coup de patte arrière et le bloquer au sol, le dominant de toute sa hauteur. Un regard vers le reste du groupe avant de pousser un rugissement puissant et de libérer l’animal de sa prise en la jetant d’un coup de patte vers ses congénères.
Les animaux étaient perplexes. Ces drôles de créatures étaient fortes, plus forte qu’elles, et agressives. Elles restèrent sur le qui-vive en protégeant leurs petits. Sharaz se remit à quatre pattes et ronronna avant de s’asseoir au sol. La tension sembla diminuer légèrement au bout d’un long, très long moment. Personne n’attaquait plus personne mais la confiance ne régnait pas, cela se sentait. Puis, elle se leva, et fit signe à TakRam de la suivre et ils s’en allèrent en marchant au sol. Ces créatures étaient prédatrice, mais pas des plus agressives… Sharaz se demanda donc si elle n’avait pas voulu manger la déesse et son mâle par famine ? Mais elle ne savait pas, ces créatures ne semblaient pas étudier pour le grand soleil, alors pourquoi les avaient-ils trouvé dans une clairière, et pas sous l’abri d’arbres, près d’une rivière ou de grottes ? Elle ne saurait dire, mais il y avait anguille sous roche.


*
* *


Pour Aya, tout était simple : elle dormait. Et ce n’était pas du luxe avec ces trois petits bébés qui certes étaient petits, mais lui pompaient toute son énergie ! Un repos bien mérité en sommes, surtout que tous les quatre semblaient dormir. Donc, c’était une surveillance des plus calme et reposante pour Kyra qui pouvait retourner à ses rapports.
"I am good, but not an angel. I do sin, but I am not the devil.
I am just a small girl in a big world trying to find someone to love."

— Marilyn Monroe

Regarder sur youtube.com

Liam Matheson
Site Admin
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 487
Inscription: 09 Jan 2016, 02:02

Re: La vie n'est pas un long fleuve tranquille [ Fe Bastet ]

Messagepar Liam Matheson » 13 Juin 2017, 21:08

Image


Lemnos - L'île mystérieuse au large de Lemnos


Noum avait pris de l'avance sur eux, et de la hauteur également. Il ne semblait pas vraiment apprécié la lumière artificielle qu'on venait de mettre, il faut dire que s'il avait une vision nocturne, nul doute en effet, que la luminosité n'avait pas dû être la bienvenue. Toujours est-il que pour le moment, on avançait calmement, surveillant, les arrières et les devants, sans rencontrer âmes qui vivent aux alentours. C'était bizarre. A quoi servait ce terrier finalement ? Il ne le saurait le dire. Bien vite en tout cas, ils atteignirent l'autre bout de ce terrier, qui débouchait sur une autre entrée, ou plutôt une sortie. Noum était déjà sorti pour l'occasion, on le laissait faire, le laissant prendre de la hauteur ou autre, tandis qu'on restait aux abords de ce terrier. Est-ce que les deux créatures qui les avaient attaquées de l'autre côté avaient protégé cette entrée ? Possible. Une marque de territoire, va savoir.

On avait parfaitement reçu le message de Charles pour l'occasion, nul doute en tout cas que sa planète, cette île, lui réservait encore beaucoup de surprises on dirait.On venait de déboucher non pas sur une clairière mais clairement sur une forêt dense, très dense, visiblement, les rayons du soleil avaient bien du mal à percer dans les alentours. Au loin, près de ce qui semblait être une montagne, un rugissement, un cri de rapatriement ? Va savoir.


| Charles, nous sommes de l'autre côté, et apparemment oui, c'est un côté de l'île que nous ne connaissons pas. Que peux-tu nous dire ? |
| Pas grand chose, trop de densité, trop d'arbres, difficile de distinguer la chaleur, les images thermiques ne servent à rien depuis le satellite. C'est très brouillé. Comme si visiblement quelqu'un ou quelque chose brouillait le signal, ou en tout cas, le parasitait.|
| Une machine ? Ou une bestiole plus intelligente ? Comme un cerveau ?|
| Possible, ce n'est qu'en approchant que vous le saurez.|
| Très éclairant....vraiment....restes plus qu'à compter sur Chaton maintenant !|
| Chaton ? C'est qui Chaton ? Sarah ? Sarah !!!!|

Visiblement, elle avait préféré couper la communication on dirait, en plus, ça avait l'air de l'amuser grandement pour l'occasion de faire tourner en bourrique Charles. Enfin revenons à nos moutons. Du mouvement, au travers des feuillages, ils n'étaient pas seuls, on pourrait presque distinguer des yeux qui brillent au travers des fourrés on dirait. Il n'aimait pas cela, on tombait tout droit dans un piège on dirait.

"Vigilance, et au premier signe d'attaque, vous ripostez. Pas de quartiers."

Pas qu'il souhaitait la mort de ces bestioles, mais il ne fallait pas l'attaquer de toute manière. En tout cas, il valait mieux pas se séparer, qui sait ce qui arriverait à chacun des groupes au final, et si on allait se retrouver n'est-ce pas ? Un nouveau grognement, son sonore au loin, qui visiblement fit rameuter toute la meute vers l'intérieur des terres, on était attendu.

"On est attendu on dirait."

Pas besoin d'en dire d'avantage, vu que deux des bestioles surgissent derrière eux, depuis le dessus de ce terrier, visiblement, elles s'étaient planquée en attendant qu'on débarque on dirait. Pour autant, elles n'attaquaient pas, au contraire, restant bien à l'abri du soleil qui perçait encore aux abords du terrier, non, ça restait planqué sous les rochers, pour autant, elles étaient là.

"Je vais me les faire !"
"Du calme...elles ne nous attaquent pas. Si elles avaient voulu nous prendre par surprise, ce serait déjà fait. Elles ont peur."
"De nous ?"
"Pas de nous, non, d'autre chose."
Image
" Rangers lead the way "
Relations :
<< ICI >>
Rps :
<< ICI >>

Bastet
Goa'uld ▲ MODERATEUR ▲
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 620
Inscription: 08 Mars 2016, 17:04
Blog: Voir Blog (1)

Re: La vie n'est pas un long fleuve tranquille [ Fe Bastet ]

Messagepar Bastet » 14 Juin 2017, 22:04

Noum préféra la hauteur au sol, car d’une part, les sekhmets étaient des félins et aimait la hauteur, d’autre part elle lui permettait de voir plus loin. Devançant les humains, il partit silencieusement à l’exploration du tunnel avant de déboucher de nouveau en plein air. La forêt était dense, mais cela ne l’ennuyait pas bien au contraire, il retrouvait l’ambiance de Travis.
Noum sentit la présence des créatures avant même de les voir, mais il ne dit rien au humains, enfin pas de suite : en premier il se plaça de façon à les voir et sortit son fouet. Pour autant, il attendit avant d’attaquer, attendait le bon moment, celui où elles se précipiteraient en bas. Et puis, Sarah avait eu l’air fâchée qu’il tue l’autre animal alors il allait lui en laisser un… enfin, quand elle aurait fini de discuter !

Il ronronna quand elle prononça « chaton ». Il aimait bien cette petite humaine tiens !

— S’raaaa. Skaar ? Tention. Animal là… mais pas attaquer. Pas encore…

Il renifla et finalement pencha la tête en direction des créatures qui observaient les humains sans bouger. Il ne décelait pas d’agressivité alors il e bougea pas : les sekhmets ne tuaient pas sans raison.
Liam fit part de ses pensées à Sarah et Noum acquiesça : Il était de l’avis de Liam surtout en entendant encore ce hurlement au loin. A quatre pattes sur une grosse branche au-dessus d’eux, il se figea, sa queue se balançant en rythme alors qu’il réfléchissait. Il avait envie d’y aller, d’aller voir ce que c’était, de tester son instinct de chasseur, il en avait très envie et en même temps, il ne savait pas s’il pouvait laisser ces humains ici tout seuls.
Noum sauta à terre, atterrissant juste devant Liam avant de se redresser sur ses pattes arrière. Il n’avait pas encore fini sa croissance mais était déjà aussi grand que Liam.

— Skaar. Moi va…

Il tendit une oreille en arrière avant de tourner la tête et grogner. Il se tourna alors et se mit à pousser une série de petits cris. Il tendit l’oreille et recommença, et il ne fallut pas longtemps pour voir tomber d’un arbre sa mère et le gros lion doré. Noum parla en sehkmeti avec les deux autres qui hochèrent la tête, puis, Sharaz s’approcha des humains d’un pas nonchalant.

— [Sharaz ] Skaar ! Nous avons vu un troupeau, plus loin. Ces créatures ne semblent pas agressives. Il est possible que vous ailliez juste empiété sur leur territoire…

Sharaz regarda les humains et parla à Sarah de sa voix cassante mais à la diction quasi parfaite.

– [Sharaz ] Merci d’avoir pris soin de mon petit…

Noum grogna en arrière-plan, et il n’était pas difficile qu’il n’aimait pas que sa mère le considère comme un nouveau-né incapable de se défendre par lui-même. Elle se tourna vers Liam et l’observa de son regard doré agressif.

— une chose gronde au loin. Quoi ? Pas savoir ! Mais … possible que ce soit la cause de l’agression.

TakRam s’approcha et secoua légèrement sa crinière avant de parler.

— [ TakRam] On peut tuer ces animaux. Mais nécessaire ? Je ne pense pas. L’équilibre est rompu…. Ce n’est pas une bonne chose, c’est …

Il secoua la tête agacée avant de se reprendre. Visiblement, il n’arrivait pas à dire ce qu’il voulait dire convenablement.

— [ TakRam] Nya Bastet comprendrait… Tssss !
Skaar Heph’itos ? Une rivière bloquée débordera, cela agressera et détruira autour. Enlève l’obstacle et la nature reprendra son cours, naturellement.

Il tendit sa patte aux griffes rentrées et fit un cercle dans le vide.

— [ TakRam] Vous, les créatures, les plantes… c’est l’équilibre de la planète.

Noum quand à lui était venu se mettre entre sa mère et Sarah et observait le grand mâle, en se disant qu’il faudrait qu’il suive des cours pour mieux parler comme les humains lui aussi… mais l’école et Noum, cela faisait 4 : il préférait plutôt tenter de suivre sa mère à la chasse, au grand désespoir de son père.

Sharaz s’avança vers Liam et lui demanda alors quel était son choix, en inclinant respectueusement la tête, vite interrompu par son petit qui sautillait sur place, exister par le danger et l’envie d’en savoir plus. Elle se tourna vers lui et siffla son manque de tenu, mais il n’en eut cure : il jeta un regard à Sarah, puis à Liam, n’attendant plus que celui-ci dise qu’il voulait continuer, et pas rebrousser chemin ! Ah… comme il s’en souviendrait de son passage du chapp’ai !
"I am good, but not an angel. I do sin, but I am not the devil.
I am just a small girl in a big world trying to find someone to love."

— Marilyn Monroe

Regarder sur youtube.com

Liam Matheson
Site Admin
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 487
Inscription: 09 Jan 2016, 02:02

Re: La vie n'est pas un long fleuve tranquille [ Fe Bastet ]

Messagepar Liam Matheson » 17 Juin 2017, 15:48

Image


Lemnos –L’île mystérieuse au large de Lemnos


Tout le monde était sur le qui-vive actuellement. Noum également. Et finalement ils furent rejoins par les deux autres Sekhmets. Et visiblement ils avaient des informations à partager. Il semblerait en tout cas que ces créatures protégeaient en effet juste leur territoire. Cependant, le problème venait du fait que ces créatures n’étaient jamais venues dans cette crique. Rien n’avait été détecté au préalable, ni même jusqu’à l’arrivée d’Aya et de lui sur cette crique. Il devait y avoir plus qu’un simple empiètement de territoire finalement. Mais quoi exactement ? Pourquoi les attaquer ? On y réfléchissait en cet instant, alors que la femelle, la mère de Noum parlait avec Sarah, ou plutôt exprimait ses remerciements. Sarah de son côté, s’inclina légèrement avant d’observer Noum, visiblement, il n’aimait pas être traité comme s’il n’était pas encore capable. Souriant amusée, de le voir se rebiffer de la sorte, c’était mignon l’égo des mâles en général pas vrai ?

"Aucun problème, bien qu’il soit capable de prendre soin de lui-même. Mais il reste un mâle Chaton, il faut bien une femelle pour le surveiller, il serait capable de faire des bêtises."

Elle le taquinait ? Certainement à vrai dire. A vrai dire, pour elle, ces boules de poils, car cela restait des boules de poils, ça l’intriguait à vrai dire. De plus, elle était toujours du genre à foncer vers le danger et vers l’inconnu que de ne rien faire, alors forcément, il fallait qu’elle en rajoute une couche sur l’instant.

Mais pour le moment, alors que la conversation continuait, Héphaïstos de son côté observait toujours les deux bestioles qui les craignaient, enfin qui craignaient quelque chose et qui ne les attaquaient pas. Observant par la suite TakRma qui lui parlait, ou plutôt essayait de lui faire comprendre quelque chose on dirait. Nul doute en effet, que cela ne servait à rien d’attaquer ces deux créatures, elles ne leur avaient rien fait actuellement. Il restait maintenant à décider de la marche à suivre en tout cas. Il serait facile de reculer et de repartir, mais il devait y avoir plus que cela dans cette histoire.

Mais ce ne fut pas comme s’ils eurent le temps de dire quoi que ce soit que les deux créatures qui les avaient observés depuis sous les rochers bondirent au-dessus d’eux, avant de filer au travers des feuillages, de la faune et de la flore locale. Sur le coup, tout le monde s’était mis en position pour riposter ou attaquer, mais au final, elles avaient juste rapidement disparu au travers de la forêt. Visiblement, suivant le ralliement de quelque chose de plus gros.


"Trève de bavardage, on continue, je veux savoir pourquoi elles nous ont attaqué alors que nous n’étions même pas sur leur territoire."

Lemnos –Demeure d’Héphaïstos


Après l’examen de Kyra sur Aya et sur les bébés, remarquant finalement que ce n’était qu’un simple anesthésiant au final, et qu’elle allait juste se reposer du sommeil du juste, on les fit ramener à la demeure d’Héphaïstos, notamment dans leur chambre, pour la laisser reposer là, plutôt que dans le cabinet médical. Bien entendu, Kyra allait rester à ses côtés, ou dans la demeure, pour surveiller son état, ne sachant pas encore si la substance, ce poison, avait d’autres effets. Alfred de son côté, allait s’occuper de la Maîtresse de maison également, Charles de son côté continuait de donner ses directives.

| Les gars ? Grosse détection de chaleur au loin, près de la falaise, visiblement, il y a un regroupement là-bas.|

Lemnos –L’île mystérieuse au large de Lemnos


Après avoir reçu le message de Charles, Héphaïstos fit signe à tout le monde de se mettre en route. Il était temps d’aller voir cela de plus près. La forêt était assez dense, touffu, il était difficile d’avancer sans faire trop de bruits, d’autant que chaque recoin pouvait laisser libre court à une embuscade.

Image


Pour autant, tout fut relativement calme dirons nous, aucune attaque, il n’y avait rien dans les alentours, mais plus on avançait, plus on s’approchait, plus on pouvait entendre des bruits, des feulements, grognements, comme une sorte de communication. Ils traversèrent cette forêt sans trop de soucis dirons nous, cependant, à un moment, ils arrivèrent au bord d’une falaise, donnant une vue imprenable sur la montagne en face, et surtout sur ce qui se passait plus bas. Des tas, des centaines de ces bestioles se trouvaient là, au pied d’une sorte de rocher, de trône presque, elles avaient l’air d’attendre, d’être soumise à ce qui approchait.

Une autre créature, plus grande que celles au sol, qui se déplaçait à moitié accroupie, comme si elle savait marcher en fin de compte. Elle avait un physique différent, pour autant, elle possédait également des tentacules. Zoomant, grâce à son casque pour voir de quoi elle ressemblait de plus près, cela donnait à peu près cela.


Image


On pourrait presque dire que c’était en partie humain, enfin une partie seulement, une fusion entre l’animal et l’être humain.

"Qu’est-ce que c’est que cette chose ?"
"Leur chef je présume, en tout cas, ce qui s’en rapproche le plus. Elles en ont peur. Elles lui obéissent. Elle est différente des autres bestioles, comme un mélange."

Un abomination l’on pouvait le dire. Mais va savoir de quoi il s’agissait exactement.
Image
" Rangers lead the way "
Relations :
<< ICI >>
Rps :
<< ICI >>

Bastet
Goa'uld ▲ MODERATEUR ▲
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 620
Inscription: 08 Mars 2016, 17:04
Blog: Voir Blog (1)

Re: La vie n'est pas un long fleuve tranquille [ Fe Bastet ]

Messagepar Bastet » 17 Juin 2017, 17:16

Les Sekhmets suivaient le groupe, « chaton » un peu en retrait, peut-être un peu énervé que sa mère et Sarah l’ait publiquement traité comme un tout petit… l’adolescent semblaient tous identiques à celui d’une espèce humaine au final ! Bref, laissons-le faire son boudin dans son coin alors qu’on suivait tous le mouvement dans la forêt, les sekhmets se déplaçant agilement sans trop de bruits contrairement aux humains, ce qui avait le don de faire « sourire » les félinoïdes : pour eux, les humains étaient bien trops bruyants. Si cela n’avait tenu qu’à eux et que Bastet ne leur avait pas demander d’être aux ordres de son mâle, ils auraient demandé aux humains d’aller jouer dans leur bac à sable avec leurs pelles et leurs sceaux, mais ce n’était pas possible, ce n’était pas ce qu’elle avait demandé, alors on écoutait, on suivait, amusé. Et puis, les humains n’avaient pas l’air très à l’aise avec la nature et ça, les sekhmets avait du mal à comprendre.
En tout cas, on arriva près du lieu de rendez-vous à la mode en ce moment, et avant même de voir apparaitre le chef, on put remarquer une certaine tension chez les sekhmets : tendus, écoutant, leur yeux aux pupilles verticales rivés vers l’emplacement du chef….On se serait presque attendu à les voir sauter en bas pour aller se battre, mais non.

—[Sharaz] Un Unas…. Tsssss !

Pour elle, c’était l’évidence même. Leurs légendes, leurs histoires en parlaient, de ces humanoïdes reptiliens brutaux, sanguinaires, et pas du tout en osmose avec la nature.

—[Sharaz] Voilà la raison. Les Unas ne sont pas … « gentil » ? , Sharaz n’était pas sure du mot, mais sur l’instant n’en voyait pas d’autre.
— [TarKam] Unas ? Vraiment… Je les imaginais plus… enfin moins comme ça.
Il dit cela en montrant la créature d’un coup de menton avant d’attraper sa hache et de la faire virevolter entre ses pattes.
—Alors si ce n’est que « ça »… On s’en va lui réduire la tête ! … Sharazzz ?! Tu penses que c’est mangeable ?

L’instant aurait pu être cocasse si au final il n’était pas sincère. Ils étaient en pleine partie de chasse pour le village, et il fallait bien ramener à manger. Alors il se demandait si cette chose fera l’affaire.

—[Noum]Mouah nya pa niémé… pa niémé sttirrza….
—[Sharaz] Si tu n’es pas content de ce que tu manges, tu n’as qu’à te trouver ta nourriture seul ! En attendant… je ne sais pas. Je ne suis pas sure… on pourra toujours gouter…
En tout cas, elle semblait tout aussi emballé que son fils de bouffer cette créature, alors que TarKam lui, quand il avait faim, il avait faim. Point.
Noum se gratta une oreille avant de regarder Liam d’un air de dire : « Sérieux mec, nous laisse pas bouffer ce truc quand même -_-‘ »
"I am good, but not an angel. I do sin, but I am not the devil.
I am just a small girl in a big world trying to find someone to love."

— Marilyn Monroe

Regarder sur youtube.com

Liam Matheson
Site Admin
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 487
Inscription: 09 Jan 2016, 02:02

Re: La vie n'est pas un long fleuve tranquille [ Fe Bastet ]

Messagepar Liam Matheson » 19 Juin 2017, 20:49

Image


Lemnos –L’île mystérieuse au large de Lemnos


Un Unas ? C'était tout sauf un Unas ce qu'ils avaient en face d'eux, ou plutôt ce qui était sous eux. Est-ce qu'ils avaient déjà vu un Unas d'ailleurs ? Il n'en était pas sur, pas sur du tout même. Et visiblement, TarKam était prêt pour foncer dans le tas. Est-ce qu'il avait remarqué le nombre de ces créatures dans les alentours ? Nul doute que pour accéder au chef, il faudrait tuer beaucoup de ces créatures, et pas sur qu'on arrive finalement à la créature. Parfois, il fallait quand même réfléchir avant de vouloir foncer dans le tas. Là, c'était du suicide. Pour quiconque me direz-vous. D'ailleurs, même Sarah, au vu de sa tête, n'avait pas vraiment l'air de croire que tout ceci était faisable.

Il savait que c'était des chasseurs, qu'ils aimaient la chasse, et qu'apparemment aussi c'était très carnivores, et que le plus grand là, avait l'air d'avoir très faim. Mais nul doute que cela ne devait pas être très bon, mais également que ce ne serait pas aisé d'y arriver. Une bande d'impatients pour l'occasion.


"Ce n'est pas un Unas. Les Unas sont différents de ce genre de bestioles. Je ne sais pas de quoi il s'agit. Ce n'est pas commun, il a des ressemblances avec ces créatures, mais en même temps, comme s'il y avait quelque chose d'humain on dirait ou presque."
"J'ose même pas imaginer comment ça a pu arriver. Qui a forniqué avec qui franchement pour donner ça ? On dirait la maison des horreurs."
"Va savoir. Toujours est-il que bien que le geste soit louable d'aller vouloir le tuer là, de suite, maintenant, si vous pensez pouvoir venir à bout de toutes ces créatures bon courage. Je ne remets pas en cause vos capacités, mais vous êtes, nous sommes, en sous-nombre pour l'occasion."

D'autant que visiblement, ils avaient beau vouloir rester discret ou non, ils avaient l'air de s'être fait repérés pour l'occasion. Le chef de la meute avait relevé la gueule, la tête dans leur direction, humant l'air visiblement, avant qu'on ne voit ses tentacules frémir, certainement pour faire passer un message pour l'occasion. Mais comment ils avaient été repérés ? D'autant qu'ils étaient assez éloignés, à croire que cette chose les avait senti, ou quelque chose approchant finalement. En tout cas, nul doute que désormais, toute la meute tournait la tête dans leur direction, toutes frémissantes, prêtes à bondir dans leur direction.

"Bon, au moins, on aura pas à se décider, elles vont venir à nous !"
"Prépares les pièges, explosifs, on doit en avoir un minimum au corps à corps."
"Parfait ! Moi qui voulait faire mumuse avec mes nouveaux jouets !"

Et ils avaient intérêt à se dépêcher car la meute allait leur foncer dessus, enfin tout d'abord, il fallait que cette fameuse meute grimpe la falaise pour les rejoindre.

"Places les explosifs dans la falaise, on va en faire tomber une partie sur eux."

En attendant, tout le monde se tenait visiblement prêt, ça allait être un vrai carnage, il restait à savoir pour qui me direz-vous n'est-ce pas ?
Image
" Rangers lead the way "
Relations :
<< ICI >>
Rps :
<< ICI >>

Bastet
Goa'uld ▲ MODERATEUR ▲
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 620
Inscription: 08 Mars 2016, 17:04
Blog: Voir Blog (1)

Re: La vie n'est pas un long fleuve tranquille [ Fe Bastet ]

Messagepar Bastet » 20 Juin 2017, 12:03

Les Sekhmets tendirent les oreilles vers Liam quand il annonça que ce n’était pas un Unas. Pourtant eux, ils le croyaient… mais il était de la race de leur maîtresse, il était donc sûr et certain qu’il avait raison.

—[Noum] Donc pas manger ce… truc !

Oui, ce qui inquiétait le plus Noum c’était que TakRam voulait ramener cette chose comme son gibier de chasse… d’un côté, le petit sekhmet détestait le serpent alors une sorte d’humanoïde lézard bof !
En tout cas, il tendit l’oreille consciencieusement alors que Sarah et Liam parlaient, cherchant à comprendre au mieux ce qui se disait. Lui qui n’avait pas été assidu du tout dans l’apprentissage de l’humain, semblait s’y mettre, ce qui pourrait faire plaisir à sa mère, si elle n’était pas occupé à autre chose.

TakRam hocha la tête aux propos de Liam, pas du tout vexé par ce qu’il venait de dire.

—[ TakRam ]Notre fourrure nous protège… mais pas vous, certes.

Oui, on avait pou remarqué tantôt que la fourrure imperméabilisé des sekhmets les protégeait du poison des bestioles.

—[ TakRam ]Alors il faut l’obliger à nous prendre en chasse et refermer le piège sur lui.

Mais voilà que le vent tourna et Sharaz se baissa au sol en grognant : on était finalement découvert. Pas besoin de le dire, Liam et Sarah en étaient conscient. Les sekhmets se préparèrent au combat avant de déguerpir finalement quelques mètres plus loin en entendant le mot « explosif ».
Sharaz était montée sur un promontoire rocheux et préparait ses flèches, tandis queTakRam lui faisait rouler ses muscles, prêt à tout fendre en deux avec sa hache. Seul Noum qui n’avait pas compris le mot resta là, à côté de Sarah très intéressé par ce qu’elle faisait. Nul doute qu’il allait être surprit à l’explosion et qu’il risquait de faire un bond et d’aller se planquer à cause du bruit inattendu et violent pour ses oreilles très sensibles, surtout à faible distance.
"I am good, but not an angel. I do sin, but I am not the devil.
I am just a small girl in a big world trying to find someone to love."

— Marilyn Monroe

Regarder sur youtube.com

PrécédentSuivant

Revenir vers Domaine d'Héphaïstos

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invités