Nous sommes actuellement le 20 Nov 2017, 19:20

La vie n'est pas un long fleuve tranquille [ Fe Bastet ]

Planète d'origine d'Héphaïstos. De vastes océans, rivières et lacs, des montagnes, quelques plaines, c'est ici qu'Héphaïstos rebattit son empire, son clan, dans un environnement beaucoup plus propice au développement que sa lune Séléné. L'heure est à la reconstruction !
Liam Matheson
Site Admin
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 511
Inscription: 09 Jan 2016, 02:02

Re: La vie n'est pas un long fleuve tranquille [ Fe Bastet ]

Messagepar Liam Matheson » 20 Sep 2017, 06:11

Image


Planète Terre - Hawaï


Il allait finir par dévaliser le magasin à force. Bien entendu, de son côté, il avait quand même réussi à trouver la poussette pour leurs trois enfants, pour triplés, dire qu'au départ, on était juste venu pour ça, juste pour cette poussette, et voilà, qu'ils allaient ressortir avec beaucoup trop de trucs, mais en même temps, c'était pour leurs enfants, on dépensait sans compter pas vrai ? On retrouva sa femme, au niveau des parcs, plutôt que de prendre un lit parapluie visiblement, elle avait l'air plus à observer les parcs. Faut dire qu'ils avaient le choix pour le coup, beaucoup trop de choix.

D'autant que certains étaient beaucoup trop colorés à son goût, on n'avait pas vraiment besoin de cela. Après, c'est sur qu'ils n'allaient pas devoir le bouger tout le temps, c'était juste histoire de garder leurs enfants à l'oeil en fin de compte, quand ils seront occupés à autre chose. Il l'écouta, quand elle lui parla du parc, enfin des parcs, mais elle ne savait pas vraiment lequel elle souhaitait prendre en fin de compte.


"Allons voir ça."

C'est vrai qu'il y avait du choix, bon déjà, elle lui dit que certains, elle n'en voulait pas, trop de couleurs à son goût. Bien, écoutons les désirs de la chef dans ce cas. Au final, se tournant vers la vendeuse, après bon nombre de péripéties entre eux, et discussions, il lui indiqua celui qu'ils allaient prendre.

"Nous prendrons celui-là."

Nul doute qu'en passant à la caisse, il fut plus pauvre de pas mal de dollars, mais en même temps, ce n'était pas vraiment son argent, et ils étaient chargés en plus. Portant le carton du parc, il était temps de repartir déposer cela à la voiture. Fort heureusement qu'on avait pris le Range Rover pour l'occasion, rien de tout ça n'aurait passé dans la Mustang, c'était certain. Faisant le retour vers la voiture, rangeant tandis qu'elle se tenait contre la voiture, autant qu'elle se repose un peu, d'autant qu'il voyait bien que tout ceci l'avait quelque fatiguée mais aussi l'avait rendue gloutonne quelque part. Un sourire amusé pour le coup.

"Aller, viens, je te paie un bretzel, le temps de faire la route jusqu'au restaurant, car tu en as quand même trois à nourrir en plus de toi, et je pense que s'arrêter un instant ne ferait pas de mal."

En tout cas, sur le chemin vers le restaurant, il y avait ce petit stand qui vendait des bretzels et il lui en acheta un. Montant les escalators, on passa de nouveau devant une boutique pour enfants, et elle s'arrêta devant. On avait encore le temps pour continuer leur achat non ? Un léger sourire, avant de se positionner derrière elle et de l'entourer de ses bras.

"On viendra voir ça après. Je pensais leur acheter des peluches aussi, mais avant, je pense qu'il faut nourrir ces petits monstres et leur maman, tu ne crois pas ?"

Déposant un baiser dans son cou, l'attirant contre lui, passant un bras autour de sa taille, direction le restaurant le plus proche dans le centre commercial pour manger un petit morceau, ou un gros pour elle, va savoir, en tout cas, on choisit un restaurant qui faisait un peu de tout, aussi bien du poisson, que de la viande, histoire qu'il y en ait pour tous les goûts.
Image
" Rangers lead the way "
Relations :
<< ICI >>
Rps :
<< ICI >>

Bastet
Goa'uld ▲ MODERATEUR ▲
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 651
Inscription: 08 Mars 2016, 17:04
Blog: Voir Blog (1)

Re: La vie n'est pas un long fleuve tranquille [ Fe Bastet ]

Messagepar Bastet » 20 Sep 2017, 18:45

Aya était en train de dévorer scrupuleusement son bretzel alors qu’elle s’arrêta devant une devanture de magasin pour enfant, contenant des peluches, des figurines très réalistes, ou non, bref, une tonne de jouet pour enfant. C’était bien loin des doudous en tissus et graines comme rembourrage qu’on faisait par chez elle.

Sentant Liam dans son dos, elle se laissa aller en arrière, enfin pas trop par ce qu’avec les 18kg qu’elle avait pris il risquait d’avoir du mal à la retenir maintenant ! Pour autant, elle soupira d’aise avant de pencher la tête, finissant d’avaler la fin de son encas.

—Je trouve ça… tout ça… tellement… Enfin, je n’avais pas tout ça et j’ai très bien vécu sans, alors je me dis que nos enfants pourraient très bien s’en passer. Et d’un autre côté, j’ai envie qu’ils soient bien, dans leur cocon, avec tout ce qu’il leur faut… Je m’embrouille, pardon. Disons que c’est très mignon.
Et toi, tu avais beaucoup de jouet comme ça ?


La discussion continua jusqu’à ce qu’ils arrivent au restaurant, Aya commandant un bon gros steak bien saignant avec une salade, pour se donner bonne conscience :red:

—En tout cas, là, ils sont calmes, mais je ne peux pas m’amuser à passer mon temps debout juste pour qu’ils dorment quand même…

Aya passa tendrement la main sur son ventre avant d’accueillir son assiette d’un immense sourire plus que ravie et de soupirer de plaisir en avalant une bouchée du steak.

—Et là, Kyra ne pourra pas me dire que je ne mange pas !

Le reste du repas se passa sans heurts, juste qu’elle se mit à bailler un peu, mais cela passa avec un thé au jasmin et un banana slip géant… Oui ben elle mangeait pour 4 on vous disait ! :red:

Après manger, ils se dirigèrent de nouveau vers ce magasin que Liam avait repéré, Aya lui demandant ce qu’il avait donc prévu : faire crouler leurs enfants sous une montagne de peluches peut-être ? :p
Après, c’était pas faux que s’ils pouvaient lui trouver un maillot de bain pour elle ou une petite robe très large, pour changer de cette noire qu’elle portait quasiment en boucle depuis 15jours, ce ne serait pas du luxe, mais d’abord, on songeait à leurs petits montres !
"I am good, but not an angel. I do sin, but I am not the devil.
I am just a small girl in a big world trying to find someone to love."

— Marilyn Monroe

Regarder sur youtube.com

Liam Matheson
Site Admin
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 511
Inscription: 09 Jan 2016, 02:02

Re: La vie n'est pas un long fleuve tranquille [ Fe Bastet ]

Messagepar Liam Matheson » 23 Sep 2017, 12:05

Image


Planète Terre - Hawaï


Il comprenait parfaitement ce qu'elle lui disait, elle ne s'embrouillait pas du tout, au contraire. Elle n'avait pas eu la même vie que lui, elle n'avait pas vécu de la même façon. Les cultures étaient différentes, la façon d'élever les enfants était différente, mais également la technologie et le reste. Alors forcément elle pouvait ne pas comprendre pourquoi on achetait tant de choses pour des enfants, des tas de peluches, ce genre de choses voilà tout, alors qu'elle, elle n'avait vécu visiblement avec presque rien. Un léger sourire avant de prendre la parole.

"Je sais, ça peut faire beaucoup, mais il faut dire qu'ici, enfin sur Terre, on fait rarement dans la demie-mesure. La culture veut qu'on aime gâter leurs enfants, surtout quand ils sont petits, quand ils sont plus grands on leur inculque le sens des responsabilités, que s'ils font quelque chose de mal, ils n'auront rien ou seront privés de certaines de leurs affaires, tandis que si c'est bien, c'est l'inverse. Cela peut être à double tranchant me direz-vous. Mais toujours est-il qu'on gâte beaucoup nos enfants par ici, c'est vrai, et il y a aussi le fait qu'on se laisse facilement embarqué par les publicités des vendeurs."

Quant à lui, s'il se rappelait bien son enfance, ses jouets, ce genre de choses, il s'était contenté de peu me direz-vous, bien qu'il ait eu une peluche qui dura un certain temps, surtout vu son état vers la fin. Un sourire légèrement nostalgique pour le coup, avant de répondre à sa chère et tendre.

"J'en avais assez de jouets. Après, j'ai surtout eu une peluche que j'adorais, et que j'ai gardé assez souvent. Elle servait de doudou en quelque sorte."

En tout cas suite à cette conversation, on avait rejoint un restaurant. Fort heureusement il y avait pas mal de places encore de libre pour l'occasion, et il fut aisé de pouvoir avoir une table pour deux personnes. Il ne s'étonna pas vraiment de ce que commanda Aya, bien au contraire, elle mangeait pour quatre après tout. Il commanda également de la viande pour l'occasion.

"On va éviter quand même ! Surtout que Kyra souhaite que tu te reposes malgré tout."

Oui, ce qui était certain en tout cas, c'est qu'elle mangeait bien vu comment elle s'enfila son assiette, sans oublier le dessert, vraiment, on se demandait où est-ce qu'elle mettait tout ça après tout ! Bon, elle avait trois monstres dans son ventre qui grandissaient également, cela comptait un peu. Un sourire amusé quand elle fit la réflexion concernant le médecin, c'est vrai que là, difficile de dire qu'elle ne mangeait pas, bien au contraire. Après le dessert, dont il en profita également, bien qu'il prit une portion bien moins importante que celle de sa femme, il finit le repas sur un café avant de payer l'addition.

Aidant sa chère et tendre à se relever, on reprit la journée shopping en repartant vers ce fameux magasin de peluches.


"Juste une peluche pour chacun pour l'instant, qu'ils en aient une avec eux s'ils ne trouvent pas de doudous."

Entrant dans le magasin, le choix fut assez rapide après tout, même s'ils avaient l'embarras du choix. Il évita de prendre tout ce qui concernait les Mickeys, Donalds et autres, le Royaume de Disney, les connaissant tous les deux, très peu pour lui. Non, on opta plus pour des animaux, une tigresse pour sa future fille, un lion et un loup pour les deux autres monstres. En tout cas, même si ce n'était que trois peluches, on n'avait pas pris la taille la plus petite bien au contraire, et c'est les bras bien chargés qu'on se retrouva à sortir du magasin.

"Je crois qu'on est bon pour redéposer ça à la voiture. Tu souhaites voir quelque chose pour toi par la suite ? De nouveaux vêtements ? Je ne suis pas très doué pour la mode, mais toujours cette robe noire, je pense qu'on doit diversifier ta garde robe."

Et si en plus, il avait le droit de visionner les essayages, nul doute qu'il ne serait pas contre, bien au contraire :red: Voir sa femme enceinte épanouie, voilà tout ce qui comptait désormais.
Image
" Rangers lead the way "
Relations :
<< ICI >>
Rps :
<< ICI >>

Bastet
Goa'uld ▲ MODERATEUR ▲
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 651
Inscription: 08 Mars 2016, 17:04
Blog: Voir Blog (1)

Re: La vie n'est pas un long fleuve tranquille [ Fe Bastet ]

Messagepar Bastet » 23 Sep 2017, 19:09

Elle mangea comme un ogre, soyons honnête, et justement pour être honnête, elle avait encore faim… mais bon, mieux valait s’arrêter de manger tan qu’elle le sentait, quitte à prendre des encas plus tard.

Elle comprit tout ce que Liam lui disait sur le fait de gâter les enfants et elle eut un grand sourire avant de ricaner.

—Liam chéri… c’est trop mignon de te voir dire ça… et le penser. Par ce que tu crois vraiment que, qu’« elle » va te laisser leurs offrir milles et une choses pour les en privé ensuite ? juste pour les éduquer ? Je crains que cela ne marche pas comme ça avec elle… ça promet de belles disputes ! Enfin, tu me diras… si on peut éviter les châtiments corporels…

Elle perdu son entrain et son sourire en arrivant sur la fin de sa phrase, peut-être par ce qu’elle savait que justement… c’était du Bastet tout craché, mais gardons espoir !

En tout cas, elle fut très amusée de voir Liam dans le magasin pour enfants, au rayons peluches, comme s’il savait ce qu’il voulait déjà. Elle, elle regarda des peluches de Bambi, Winnie L’Ourson, sans trop aimer… Celle qui la fit tripper ce fut celle de Stitch.

—Waaahh… regarde comme c’est moche… j’adore !

Brf, on était là pour Liam, pas pour elle alors elle reposa la peluche bleu super moche mais super marrante, avant d’aller aider Liam qui se débattait avec ses peluches géantes.

—Tu sais que la seule différence entre ça ou des vraies, ce sera juste la nourriture hum ?

Ou comment faire remarquer à Liam qu’il y était aller un peu fort dans la taille des peluches, mais bon, elle le taquinait.

—Un doudou ? genre comme Toi en ce moment ? Non par ce que vu la taille de ces choses, ce sont des doudous pour adultes mon cher !

Rien de pervers, juste que Liam avait pris des peluches si grandes que bon, ce n’était pas trop portable pour un enfant !

—Je te suis, je te suis… Et pour ta gouverne, je te signale que c’est la seule dans laquelle je me sens encore bien… quand je me rappelle que j’ai failli tuer Dey pour cette robe bleu et que je n’ai finalement put la porter que 2 fois avant de ne plus pouvoir la fermer….

Elle poussa un soupir exaspéré.

—Tu sais ce qui me manque le plus ? mes pantalons et mes petits hauts… Et non : je n’en reporterais pas tant que j’aurais ce ventre, je préfère être claire. J’ai beau aimer déjà mes petits, cela ne m’oblige pas à aimer ce ballon qui me sert de ventre…

Enfin, voilà qu’on avait déposé de nouveaux achats dans la voiture et qu’on repartait pour le centre commercial, Aya au bras de Liam, marchant à son rythme. Il fallait dire qu’elle connaissant sérieusement à avoir mal au dos avec ce ventre. Direction un magasin de naissance, avec un bon rayon de vêtements de femmes enceinte surtout !
Trois magasins plus tard, quand on put enfin en trouver un avec des vêtements adapter aux grossesses multiples…

—Nan mais c’est quoi ces choses ? j’ai l’air d’être une plante géante ?!

Aya montra une robe que la vendeuse venait de lui à mener à Liam… A voir la tête qu’elle faisait là, le côté multicolore avec des grosses fleurs partout, ce n’était vraiment pas son style, mais pas du tout.

— Il y a vraiment des gens qui osent porter « ça » ?! vraiment ?!

En tout cas, il put rire de son essayage, enfin, jusqu’à ce qu’elle finisse par trouver quelques vêtements : des pantacourts de grossesse et surtout de long t-shirts avec de ceinture pour réduire les douleurs du dos, ainsi qu’une robe large et ceinturée mais étirable.
Après que monsieur ait bien rit de la voir avec des vêtements immondes, et quelques baisers échanger alors qu’il l’aida à enfiler la robe, seule elle avait du mal, ils finirent par rejoindre la voiture, elle complétement exténuée.
Pour la peine qu’ils passèrent la soirée sur le canapé, elle trop f atigée pour autre chose. Liam put la convertir au soirée pizza canapé, ce qui apportait un avantage considérable à Aya dans son état : elle pouvait poser sa pizza sur son ventre et manger sans devoir se pencher sur la table ! Bah voilà un point positif de ce gros ventre 8)
Ok, c’était mince ! Bon, deux films plus tard, elle s’endormait comme une masse la tête sur les genoux de Liam : cela avait du bon ces vacances, cela permettait de relâcher la pression.
"I am good, but not an angel. I do sin, but I am not the devil.
I am just a small girl in a big world trying to find someone to love."

— Marilyn Monroe

Regarder sur youtube.com

Liam Matheson
Site Admin
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 511
Inscription: 09 Jan 2016, 02:02

Re: La vie n'est pas un long fleuve tranquille [ Fe Bastet ]

Messagepar Liam Matheson » 26 Sep 2017, 06:36

Image


Planète Terre - Hawaï


C'est vrai qu'il ne connaissait la conception d'éducation de Bastet en fin de compte, mais on allait peut-être éviter les châtiments corporels non ? Encore une discussion qui s'annonçait serrée me direz-vous entre les deux, voir même une dispute. Mais il allait falloir faire des concessions des deux côtés pour l'éducation de leurs enfants. Pourquoi déjà, ça lui donnait mal au crâne me direz-vous ? Mais que voulez-vous, il savait dans quoi il s'engageait non en entrant dans une relation avec elle ? Ouais, en fait non, mais ça donnait plus de piquant à tout ça ! On n'avait qu'à dire ça n'est-ce pas ?

"Si on pouvait éviter les châtiments corporels. Bon les fessées je dis pas, mais le fouet, j'espère vraiment qu'on évitera. Je sens que cette discussion risque d'être animée."

Oui, il savait qu'il avait pris de trop grosses peluches, mais les autres étaient trop petites à son avis. Certes, ça ne tiendrait pas dans les berceaux, bien au contraire, mais ce sera dans leur chambre, et ils joueront avec quand ils seront plus grands. Un sourire légèrement gêné devant l'enthousiasme qu'il avait eu et la réprimande qu'elle lui lança, ouais, il avait vu un peu trop grand me direz-vous. Mais il n'avait pas su résister. Faut dire qu'elle pouvait parler, toute à l'heure, elle n'avait pas résisté non plus dans l'autre magasin.

"Si quand ils seront plus grands ils voudront des vrais, au moins ils seront habitués à la taille non ?"

C'est vrai qu'en ce moment en tout cas, il jouait les doudous pour elle, servant de coussin, de radiateur personnel, bref un peu de tout quand ils étaient tous les deux au lit, mais ça ne le dérangeait en aucune manière.

"Sauf que moi, je suis le doudou qu'à vous deux."

Un sourire amusé par la suite quand elle parla de ses tenues, du fait que ce qui lui manquait c'était sa taille de guêpe au final, et de pouvoir porter ses fins pantalons qui mettaient son corps parfaitement en valeur. Mais pour le moment, on finit de remettre le tout dans la voiture, avant de faire les dernières courses, notamment des vêtements pour Madame.

"Tu sais, que même dans cette robe, je te trouve sexy en diable hum ?....En tout cas, pour retrouver ta taille de guêpe, on pourra toujours faire de l'exercice, beaucoup d'exercice."

Frustré ? Un peu, pas comme s'ils pouvaient énormément profiter l'un de l'autre au final malgré tout, et ça lui manquait de pouvoir montrer à sa chère et tendre à quel point il l'aimait. Mais pour le moment direction les boutiques, et nul doute que les vêtements qui s'y vendaient n'entraient pas vraiment dans les goûts d'Aya bien au contraire. Il finit finalement par rire légèrement quand elle s'offusqua devant l'une des robes qu'on venait de lui proposer, l'un des nombreux vêtements qu'on lui proposa. Que voulez-vous qu'il dise au final ? Surtout au vu de la robe. Mais il valait mieux ne pas l'énerver, sait-on jamais après tout.

"Je crois que je deviendrais herbivore si tu portais cette robe."

Enfin elle réussit malgré tout à trouver quelques vêtements pour elle, malgré de nombreuses injures et autres regards écœurés vers les autres vêtements. Lui, il s'était bien amusé mine de rien. Mais pour le moment, aidant sa chère et tendre à s'habiller, tout en la dévorant de baisers, pour lui montrer que même grosse, il l'aimait, qu'il se fichait pas mal qu'elle ressemblait à une baleine ou pas, elle restait sa femme au final. On récupéra les achats, pour éviter qu'elle porte avant de rejoindre la voiture. Il voyait bien qu'elle fatiguait mine de rien, et on rentra assez rapidement à la maison, au moins pour lui laisser un peu de temps pour se reposer.

En tout cas, le reste de la journée se passa sans rien de notable, au contraire, elle se reposa de la journée shopping alors que pour le soir, pour éviter qu'elle ne bouge trop, on avait simplement prévu des pizzas, dans le canapé, à regarder des films à la télévision. En tout cas, on profita de nouveau de cette soirée au calme, caressant parfois tendrement sur le côté le ventre de sa chère et tendre, avant de la voir s'endormir, sa tête sur ses genoux. Attendri, il déposa un baiser sur son front avant de la soulever, laissant les plats traîner là le temps d'aller la coucher, il rangerait après avant d'aller la rejoindre sous les draps.


*
* *


Une semaine plus tard, il était temps de reparti. Ces vacances avaient fait à tout le monde, ils avaient pu décompresser tranquillement, parler à son père, profiter de quelques soirées, qu'Aya en découvre un peu plus sur lui, sur son enfance, notamment au travers des histoires de Richard. Malgré tout, il fallait repartir, rejoindre leur monde désormais. Son père était présent actuellement, serrant son fils dans ses bras, tendrement.

"N'oubliez pas de me donner des nouvelles, de me dire si tout va bien, si mes petits enfants vont bien. Passez quand vous voulez, vous êtes les bienvenus. Et pas dans un an compris fils ?"
"Ne t'en fais pas Papa, on reviendra."
"Ma chère, ce fut un plaisir de vous revoir. Je crois que ce petit moment au soleil vous a fait du bien, vous êtes resplendissante. Prenez soin de vous d'accord ? Et maintenant que vous allez avoir mes petits enfants, appelez moi papa."

Elle faisait partie de la famille, elle fut donc prise également dans les bras de Richard, de façon plus douce qu'avec son fils, après tout elle était enceinte quand même. Bon par contre, peut-être un peu tôt pour l'appeler Papa non ? Mais pour le moment, tous leurs achats étaient prêts sur la plage, là où ils seraient téléportés par les anneaux.

"T'es vraiment sur de pouvoir repartir avec tout ça ?"
"Nous avons un moyen de transport unique."

Un sourire amusé pour le coup, alors que les anneaux descendirent au sol, autour de tous leurs achats et qu'ils soient téléportés sur le vaisseau. Ce qui laissa Richard assez bouche bée. Il avait beau connaître le projet, pour autant, il n'avait jamais été mis devant le fait accompli. Au moins, il avait réussi à surprendre son père pas vrai ? Un dernier sourire dans sa direction alors qu'il prenait place avec sa chère et tendre et qu'à leur tour ils furent téléportés dans le vaisseau qui prit de suite la direction de Lemnos, passant en hyperespace. En attendant au sol, son père observait encore la place où ils étaient avant de murmurer.

"Incroyable ! Me faut quelque chose de fort !"

Ainsi va la vie ! :red:
Image
" Rangers lead the way "
Relations :
<< ICI >>
Rps :
<< ICI >>

Bastet
Goa'uld ▲ MODERATEUR ▲
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 651
Inscription: 08 Mars 2016, 17:04
Blog: Voir Blog (1)

Re: La vie n'est pas un long fleuve tranquille [ Fe Bastet ]

Messagepar Bastet » 27 Sep 2017, 02:09

C’était agréable d’être ici, juste tous les deux, à Hawaii. Enfin, à trois quand Richard était dans les parages, mais cela ne semblait pas déranger Liam et Aya : bien au contraire, en présence de son beau-père, Aya en apprenait des tonnes sur Liam, preuve que malgré ce qu’il croyait, que son père l’avait délaissé, abandonné, il avait été là, à sa façon. Ce n’était pas la façon dont Liam aurait eu besoin, mais il avait fait quelque part ce qu’il avait pu.

Elle avait bien rit avec les peluches géante et lui avait même demande ce qu’il comptait faire si par exemple leur fille voudrait le loup, ou autre ? mais visiblement c’était pour taquiner ce papa poule avant l’heure. En tout cas, cela lui fit énormément de bien et la rassura, enfin, en partit : elle ne savait pas du tout dans quoi elle s’aventurait, avoir des enfants etc., c’était certes naturel, mais elle avait dédié à sa vie à autre chose avant que Bastet ne la prenne comme hôte. Et alors qu’elle s’amusait à faire bouger le gros tigre elle se dit qu’il y allait en avoir une de tigresse qui allait vraiment être surprise !
Le reste du temps, Aya se reposa, discuta avec Richard, ou plutôt l’écouta lui raconter l’histoire de la Terre, d’Hawaii, bref, tout un tas de truc, ou, les moments qu’elle préférait quand ils n’étaient que tous les deux avec Liam, lové sur la balancelle sur la terrasse.

—Je crois que c’est ce qui va me manquer…
Ça. Juste toi et moi là, sans personne, sans Zoé qui débarque comme une furie, Sarah qui passe en coup de vent te dire qu’elle va exploser tes gardes, Charles qui… veut mettre des trucs pour surveiller tout et tout le monde partout...
C’est vrai que je vis dans un calme ultra serein en y pensant !

Et elle éclata de rire, tout en caressant son ventre. Depuis quelque jour, elle était moins gênée par les enfants, et ça c’était une bonne nouvelle, car elle mangeait et dormait mieux pour la peine…

*
* *


Et voilà qu’on était sur le départ. Aya assise sur le lit avait observer Liam faire le tour de la chambre, les valises, vérifier qu’on n’oubliait rien, et une fois prêts, on prit la direction de la plage.
Richard sembla affecté de les voir partir et aya sourit en s’imaginant la tête qu’il aurait fait s’il était revenu plus tard en débarquant avec trois bébés. Bon, Liam avait dit qu’on n’allait pas tuer son père, donc on allait éviter !
Il la prit dans ses bras, surtout comme il pouvait si son ventre bien rond et elle sourit avant de se dire que ça serait vraiment bizarre de l’appeler papa… simplement par ce qu’elle n’avait pas l’habitude, enfin, on verrait la prochaine fois.
Richard resta estomaquer de voir les affaires disparaitre, put eux après pour sûr, et, arrivant sur le vaisseau Aya rit doucement en se calant au bras de Liam.

—pauvre Richard… s’il savait !

Oui, s’il savait qu’est-ce qu’était ce vaisseau ; s’il savait que son fils était considéré comme un goa’uld ; s’il savait qu’il était marié A une goa’uld ; s’il savait où ils vivaient… bref, c’était sûr que le pauvre futur grand-père en aurait fait une attaque, et ce n’était pas souhaitable.
*
* *


Le retour sur Lemnos se passa sans heurt. Au vus de l’état d’Aya, du temps et des soins qu’elle demandait à leur maître, tout le monde avait compris la routine et s’y tenait : tout marchait comme sur des roulettes.
Kira fut heureuse de constater qu’Aya avait, à son grand dam, encore prit du poids, mais c’était cette fois pas vraiment elle : c’était les bébés qui s’étaient étoffés, et ça c’était une très bonne nouvelle, surtout pour l’un des garçons qui étaient une véritable crevette, pour autant Kyra n’était pas inquiète : il en fallait de la place pour trois, ce n’était pas facile et surtout : il devait finalement manger moins que les deux autres, un métabolisme différent en somme.
Tout allait parfaitement bien dans le meilleur des mondes… sauf peut-être pour Alfred qui se retrouvait avec un Dey dans les pattes.
Dey n’était pas un mauvais bougre : il était juste très curieux de ce nouveau monde qui l’intriguait au plus haut point. Enfin, il était surtout fourré dans les pattes de celui-ci, ou de Zoé quand Aya dormait, ce qui arrivait de plus en plus... d’un côté quand elle ne dormait pas, elle se trainait jusqu’au bord de la piscine ou elle tentait de rester pour prendre l’air malgré les douleurs de dos qu’elle avait. Mais qu’on se rassure, c’était très rare : Aya était ce genre de personne à ne jamais se plaindre, jamais ne crier, réfléchir et agir… enfin sauf quand elle tomba sur Chuck non loin de la chambre des enfants, en train de trafiquer un truc au plafond, dans le couloir, là, il comprit le sens du mot Armageddon …Il en prit tellement plein la tête en si peu de temps qu’il en resta… bouche bée : déjà qu’il fallait se méfier des femmes en général, surtout de celle-là, mais enceinte, c’ était loin d’être un cadeau !
Il se fit jeter dehors comme un mal propre, traité de toute sorte de nom d’oiseau et autres, avant de voir voler son matériel… et sans compter que, comme elle lui avait hurlé, il avait de la chance qu’elle soit bien enceinte, sinon elle l’aurait passé lui aussi par la fenêtre tiens !
Bizarrement, cela fit rire Sarah… Dey quant à lui secoua la tête, dépité : il avait l’impression d’être au service de Bastet tan elle était d’un caractère difficile, mais allez c’était quand même une femme enceinte, elle en avait le « droit ». Etrangement, après cela Chuck resta loin de la zone « interdite », ce qui elle l’apaisa grandement.
Voilà la vie sur Lemnos, c’était relativement vivant et bruyant aussi certes ! Pour autant, cela se calma relativement rapidement car au bout de quelques semaines, Aya se sentait fatiguée et après son rendez-vous mensuel, Kyra lui ordonna de garder le lit jusqu’au terme. Et voilà qu’on commença à compter le temps, les semaines à l’envers : « plus que X semaines », fut vite remplacé par « encore une semaine de gagnée ! » : il fallait à tout prit garder ces bébés bien au chaud le plus longtemps possible pour éviter une naissance trop prématurée qui leur serait préjudiciable. Enfin, heureusement pour Aya, Dey lui avait apporter quelques livres, et surtout son corps était tellement épuisé qu’elle dormait beaucoup, enfin, elle essayait quand même de rester réveillé le plus possible quand Liam était avec elle bien entendu, car elle adorait le voir se pencher sur son ventre et parler à leurs enfants : Maya, Killian… et le dernier on n’avait toujours pas réussis ç se fixer sur un nom. Il allait pourtant bien falloir à force !
"I am good, but not an angel. I do sin, but I am not the devil.
I am just a small girl in a big world trying to find someone to love."

— Marilyn Monroe

Regarder sur youtube.com

Liam Matheson
Site Admin
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 511
Inscription: 09 Jan 2016, 02:02

Re: La vie n'est pas un long fleuve tranquille [ Fe Bastet ]

Messagepar Liam Matheson » 01 Oct 2017, 11:11

Image


Lemnos - Demeure d'Héphaïstos


On était rentré sans soucis sur Lemnos, avec en prime, à peine débarqué, Zoé qui vint aux nouvelles, sans oublier de leur dire que Mahès avait essayé de les contacter, que Dey était passé également. Il s'en était passé visiblement des choses pendant leurs petites vacances. Mais le train train habituel revint assez rapidement. Au final, Aya avait fait venir Dey sur Lemnos pour l'aider dans les tâches quotidiennes, d'autant plus qu'elle était obligée désormais de rester au lit. Pour son propre bien et pour le bien de leurs enfants. Il n'y avait pas vraiment de soucis, c'était juste pour leurs biens à tous les quatre pour le coup. De toute façon, il avait bien vu au cours des semaines qui suivirent leur retour, qu'elle s'épuisait beaucoup plus vite désormais, pas étonnant qu'on lui ait ordonné de rester au lit, pour éviter de perdre leurs enfants.

En tout cas, la demeure était beaucoup vivante désormais. Certes, il enchainait les réunions avec son conseil restreint, mais il prenait toujours du temps pour le passer avec Aya, quand celle-ci ne dormait pas. Dey suivait presque Alfred dans ses tâches, bien que l'un comme l'autre était complètement différent. Il était amusant de voir Alfred si réservé, si majordome au final, avec quelqu'un comme Dey, mais malgré tout, l'alchimie passa assez bien et ce fut sans heurts que la présence de Dey fut accepté.

Le seul véritable soucis qu'il y eut, ce fut quand Charles essaya de trafiquer quelque chose dans le couloir, près de la chambre des enfants, on put entendre sa chère et tendre crier dans toute la demeure pour l'occasion, pauvre Charles. On le vit filer à la vitesse grand V, sous le regard et le sourire amusé de Sarah au final. Elle l'avait pourtant prévenu, mais il n'en avait fait qu'à sa sauce, même s'il n'était pas entré dans la chambre des enfants. Depuis, on ne le voyait plus traîner devant la chambre ou proche, il restait dans son coin. Cela avait fait rire Zoé et Sarah pendant un moment cette histoire, sans nul doute.

Aujourd'hui, encore, ce fut une énième réunion avec son Conseil restreint. Sa chère et tendre se reposait du sommeil du brave, elle dormait beaucoup, il s'était inquiété au début, avant d'être rassuré par Kyra pour le coup. Au moins, cela lui avait permis de ranger leurs affaires achetées sur Terre. Sortant de ses pensées, il tourna son attention vers les personnes présentes. Zoé, Charles, Sarah ainsi que le mari de Zoé, David.


"Bien, l'ordre du jour ?"
"Le développement de la ville est en bonne voie. Le port est quasiment opérationnel, nous commençosn déjà nos transactions avec d'autres mondes pour les marchandises. Egalement, la base sous-marine permettant d'extraire les matériaux du sous-sol aquatique a été remis en fonction, ce qui nous permettra de nous diversifier dans nos échanges économiques."
"J'ai revu le système de sécurité, et amélioré certains systèmes. Nous sommes actuellement en train de remettre à niveau les Forges pour qu'elles soient opérationnelles d'ici quelques mois, nous permettant de développer nos technologies et d'avoir une autre force économique à échanger avec nos partenaires."
"Nous avons déjà une unité dédiée à ta sécurité en place, et opérationnelle. Ils sont prêts. L'expérience du terrain lors de la visite de cette île leur a permis d'engrenger un peu d'expérience. A voir, ce que cela donnera sur le terrain. Je suis en train de former les unités suivantes, bien que certains soient plus désolantes que d'autres."
[ David ] "Rien à signaler aux alentours de la planète, tout est sécurisé. Nous sommes juste intervenus durant votre absence auprès d'un des membres de la cour de votre femme. Mais visiblement cela n'a pas plu à tout le monde. Je vous laisse régler cela en détail de votre côté. Aucune perte à signaler, le vaisseau a parfaitement répondu à nos attentes."
"Bien, autre chose ?"

La conversation dura une bonne heure durant laquelle on mit en détail les prochains projets, mais également ce qu'il avait manqué durant son absence, ou ce qu'il restait à faire à certains endroits. Il y avait tellement de projets à mener à bien finalement, que nul doute qu'on en perdrait la tête si on n'avait pas tout ce monde autour de lui. Faut dire qu'il était un soldat, pas un gestionnaire. Mais pour le moment, la réunion se clôtura comme à son habitude, avant que tout le monde ne sorte de là. Il fit de même en dernier, avant de rejoindre tranquillement sa chambre où sa chère et tendre dormait, ou se réveillait, va savoir, elle n'avait pas un cycle de sommeil particulier vous me direz.

Un sourire tendre en la voyant emmitouflée là, dans le lit, avant de s'approcher lentement, et de s'installer avec délicatesse à ses côtés, la laissant venir se serrer contre lui, ou trouver une meilleure position contre lui alors qu'il vint déposer un léger baiser dans ses cheveux. Mais visiblement, c'est ce qui eut l'air de la réveiller.


"Eh ! Bonjour la marmotte !"
Image
" Rangers lead the way "
Relations :
<< ICI >>
Rps :
<< ICI >>

Bastet
Goa'uld ▲ MODERATEUR ▲
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 651
Inscription: 08 Mars 2016, 17:04
Blog: Voir Blog (1)

Re: La vie n'est pas un long fleuve tranquille [ Fe Bastet ]

Messagepar Bastet » 07 Oct 2017, 00:23

Aya n’avait pas tellement l’habitude de rester inactive, mais elle n’avait pas trop le choix. Alors, elle se mit à lire les livres de Dey lui avait apporter de Bubastis, dont certains traitants de la grossesse, de l’après grossesse, histoire de se préparer psychologiquement, ou du moins de savoir à quoi s’attendre. Heureusement que Dey était là pour l’aider, enfin surtout pour faire ce qu’elle ne pouvait plus faire ! Elle passait la moitié de son temps à dormir, l’autre à manger et le finalement le temps passait trop lentement pour elle : non vraiment, elle en avait marre !
Le temps passant, elle commençait à stresser plus encore, malgré les dires de Kyra qui lui ordonnait de se détendre… elle avait qu’une envie : lui faire bouffer son stéthoscope ! mais elle avait promis à Liam de ne pas la tuer avant l’accouchement.

Allongée dans leur lit, Aya somnolait plus qu’autre chose alors que Liam revenait vers elle. Elle se déplaça légèrement dans le lit sans bouger de dessus sa couette.
—B’jour…
Elle soupira sans arriver à réellement à se positionner comme elle voulait. Elle se sentant grosse, très grosse et presque prisonnière de son corps tellement elle ne pouvait plus forcément bouger.
—Pfffff ! Je suis vraiment trop fatiguée… pardonnes-moi.
Elle attrappa le bras de Liam et le tira à elle, qu’il se colle contre elle avant de soupirer de nouveau.
—J’ai l’impression que je vais finir par exploser : regarde ça...pfff!
Oui, son ventre était vraiment énorme et elle passa la main dessus. Allongée sur le flanc, c’était l’une des rare position ou elle arrivait à respirer correctement sans se sentir compresser par les bébés.
—Tu as le temps de rester et de discuter, ou tu as encore une réunion ?
Je crois qu’il serait temps qu’on se décide pour les prénoms, au cas où… ou on laisse Bastet décider ? mais ça risque de te faire bizarre…Elle serait capable de se décider pour Ramesses...ou Sayid ! Non, il faudrait trouver un nom qui pourrait aussi lui plaire…
—Léo?
"I am good, but not an angel. I do sin, but I am not the devil.
I am just a small girl in a big world trying to find someone to love."

— Marilyn Monroe

Regarder sur youtube.com

Liam Matheson
Site Admin
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 511
Inscription: 09 Jan 2016, 02:02

Re: La vie n'est pas un long fleuve tranquille [ Fe Bastet ]

Messagepar Liam Matheson » 10 Oct 2017, 11:14

Image


Lemnos - Demeure d'Héphaïstos


Il voyait bien qu'elle était encore à moitié en train de dormir, il ne pouvait pas la traiter de fainéante, il savait très bien que ces dernières semaines, ces derniers mois, cela avait été difficile pour être d'être aussi.....inutile en somme, de ne pas pouvoir bouger du lit. Elle avait encore pris du poids, et notamment du ventre, il l'avait remarqué, il n'était pas aveugle, leurs enfants grandissant en elle, leurs trois enfants, nul doute que même pour elle cela ne devait pas être si facile. Il sourit tendrement quand elle lui répondit, encore à moitié endormie, ne voulant pas sortir de sous sa couette.

Pour le moment, il avait dégagé ses chaussures, avant de suivre le mouvement quand elle l'attira contre elle, venant se positionner contre son dos, alors qu'elle était de flanc, venant sous les couvertures, pour l'entourer de ses bras. Il savait que c'était dans ce genre de position qu'elle préférait être ces derniers temps, seule position où elle se sentait à peu près bien on dirait. Déposant un tendre baiser au niveau de son épaule, il lui sourit, même si elle ne pouvait pas le voir.


"Tu n'as rien à te faire pardonner. Porter nos enfant n'est pas une mince affaire, surtout en porter trois d'un coup, donc, ne t'excuses pas, je comprends."

Il sourit, quand elle se dit énorme, elle n'était pas énorme, juste qu'il y avait trois chérubins dans son ventre, nul doute que cela prenait de la place. Elle était juste enceinte, mais bon, la dernière fois elle lui avait piqué presque une crise de larmes à cause de tout le poids qu'elle avait pris, qu'elle avait en trop, et comment elle allait pouvoir ensuite retrouver son corps de déesse. Il avait essayé de la rassurer, lui promettant d'être là pour l'aider à se dépenser pour perdre ses kilos en trop, même au travers de câlins coquins, c'était de dures négociations, pire que de diriger son propre royaume en fin de compte.

"Moi je te trouve parfaite. Et tu es enceinte de nos trois enfants, c'est normal. J'adore ce gros bidon qui est la preuve concrète de notre amour, j'adore le fait que les kilos que tu as pris t'ont rendue encore plus désirable, et que je te ferais l'amour n'importe où, n'importe quand, même dans cet état."

Posant une main sur son ventre, le caressant alors qu'il continuait de déposer des baisers au niveau de sa nuque, de son épaule, se serrant contre elle, pour qu'elle sente qu'il était là pour elle en cet instant. Et puis, maintenant qu'il avait terminé sa discussion on pouvait être avec, au moins jusqu'à ce qu'elle s'endorme à nouveau, rare moment où l'on pouvait profiter de l'autre en somme.

"La réunion est terminée, donc je suis tout à toi aujourd'hui."

C'est vrai, ils avaient encore le troisième prénom à trouver finalement. Ils avaient déjà celui de leur fille, Maya, d'un des garçons, Killian, il ne manquait plus que le petit dernier. On ne s'était pas encore mis d'accord pour le coup, en tout cas, elle avait déjà une idée on dirait. Et oui, peut-être qu'il faudrait décider avant que ce soit Bastet, des prénoms égyptiens, vraiment, ce n'était pas trop son truc au final.

"Léo ? Cela signifie Lion je crois, courage et force, si mes souvenirs sont bons. J'aime assez à vrai dire. Maya, Killian et Léo.....je crois que nos enfants auront des prénoms qui leur iront très bien. Tu penses qu'elle appréciera les prénoms qu'on leur a trouvé ?"

On parlait de Bastet bien évidemment, après tout, même si actuellement, elle était endormie, quant elle sera de nouveau parmi eux, elle aurait son mot à dire. Espérons juste qu'elle ne rejette par leurs idées.
Image
" Rangers lead the way "
Relations :
<< ICI >>
Rps :
<< ICI >>

Bastet
Goa'uld ▲ MODERATEUR ▲
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 651
Inscription: 08 Mars 2016, 17:04
Blog: Voir Blog (1)

Re: La vie n'est pas un long fleuve tranquille [ Fe Bastet ]

Messagepar Bastet » 18 Oct 2017, 16:54

Bouger était limite au-delà de ses forces, en plus, c’était pire aujourd’hui alors Aya était bien contente de retrouver les bras rassurants de Liam. Le sentir contre elle, cela lui faisait du bien et aujourd’hui au moins, il ne l’avait pas retrouvé en pleurs par ce qu’elle se trouvait impuissante. Oui : la dernière ligne droite était vraiment la plus dure, mais Kyra avait insister, disant que les bébés naitraient forcément avant terme et que chaque jour de plus était un jour de gagné pour leur développement, surtout pour le l’un des garçons qui était plus chétif. Alors elle était sage, autant que possible, essayant de positiver au plus, mais des fois et en plus avec les hormones c’était impossible.
—Merci Liam. Tu es toujours si adorable avec moi.
Sentir les lèvres de Liam sur sa peau, même si ce n’était qu’une caresse légère, cela lui suffisait amplement, elle n’avait pas besoin de plus, et de toute façon, depuis leur retour sur Lemnos, sa libido s’était fait la malle au fur et à mesure que la balance affichait les kilos.
—Oui, la preuve de notre amour, ça c’est vrai. Ils n’étaient peut-être pas prévus… mais désirés ça…oui…. Euh… Liam chéri ? Je t’aime mais non. Désolé je n’en ai mais alors pas du tout envie…
Elle savait qu’il rigolait concernant lui faire l’amour là, mais on préférait prévenir vu qu’il était à la Diet sèche depuis quelques semaines.
Aya se détendit en sentant Liam contre elle, caresser tendrement son ventre et bailla, encore.
—J’aime quand tu es tout à moi…
Elle lui proposa un prénom et il ne sembla pas contre.
—Oui, je sais. Je l’ai lu dans un livre… là. Ça signifie lion oui. Je me suis dit que cela lui ferait plaisir. Mahès aussi signifie Lion tu savais ?
Elle se replaça en soupirant, agacée par son état en soupirant. Elle était tout le temps essoufflé, même allongée et même si elle ne voulait pas le montrer cela commençait à être vraiment pénible.
—Oh bah… Je ne sais pas, peut-être… surement. Je sais qu’on partage le même corps, mais elle est si imprévisible des fois. Enfin ne t’inquiète pas, le ferais un travail *bâillement* de sapes.
Elle baillait tellement fort qu’elle avait l’impression qu’elle allait se décrocher la mâchoire.
—Pardon, je ne sais pas, c’est dur aujourd’hui de rester réveillée…
Alors ta matinée ? Ça s’est bien passé ? Tu me raconte ?

Elle se sentait en sécurité et détendue au son de sa voix, et puis, Aya avait besoin d’entendre ce qu’il se passait en dehors de cette chambre. Depuis plusieurs semaines, elle ne pouvait plus vraiment bouger, ni respirer correctement quant à se reposer, ses côtes lui faisaient tellement mal qu’elle dormait oui, mais n’était pas reposée du tout. Mais pour Kyra, tout allait bien, même ces 18 kilos qu’elle avait pris et qui, elle avait l’impression, allait faire exploser sa peau.
Finalement, il ne fallut finalement que dix minutes pour qu’épuisée, elle ne s’endorme dans ses bras...
*
* *

Lorsqu’elle ouvrit les yeux plus tard, ce fut difficile : elle était fatiguée, tellement fatiguée, mais elle était mal placée, et tenta de se replacer, mais c’était vraiment dur et l’un des bébés l’empêchait de respirer correctement. Elle sentit les larmes lui monter aux yeux, sa gorge se nouer et, sentant Liam derrière elle, contre elle, elle se reprit pour ne pas le réveiller. Elle ferma les yeux et tenta de se calmer, de calmer sa crise de nerf, sa peur, sa fatigue… elle avait tellement envie de refermer encore les yeux que c’est ce qu’elle fit, lovée contre Liam.
—Grrr ! Liam….
Un autre grognement suivit avant que finalement il ne bouge.
—LIAM !
Bizarrement, il n’en fallut pas plus pour qu’il soit réveillé ou du moins qu’il porte son attention vers elle, et il put vite remarquer qu’il se passait quelque chose à son visage déformé par la douleur.
—Je peux … ouffff … pas plus…
Elle grogna avant de laisser son regard aller dans le vague, se concentrant et ses yeux luirent d’énervement alors qu’elle tentait de bloquer les signaux de douleurs dans son corps.
Quand elle releva les yeux vers Liam, il n’eut surement pas besoin qu’elle parle pour savoir que ce n’était plus Aya mais Bastet qui était là, et qu’elle avait déclenché finalement l’accouchement.
Elle essayait de garder son calme et se mit à secouer la tête, alors qu’elle sentait Aya en fond.
—Je suis désolé, mais plus longtemps…n’est pas possible. Elle est en souffrance, son corps ne peux plus…
Elle serra la main de Liam, sans vraiment savoir comment elle était arrivée dans la sienne, elle ou lui ? Mais ce n’était pas le plus important. Là, elle avait mal et il le sentit rapidement quand elle faillit lui broyer la main. Elle avait mal, elle ne pouvait plus bouger et son hôte suffoquait, bonjour le super réveil n’est-ce pas ?!
—Nak’tiak ! quelle douleur je vais mourir ! Liam?! Fait quelque chose !!
Non mais oui, qu’il se débrouille, qu’il fasse quelque chose, qu’il prévienne le docteur, qu’on l’amène là-bas, bref, qu’il fasse quelque chose par ce qu’elle allait finir par réclamer un couteau et s’ouvrir le ventre toute seule sinon ! Ah Bastet…toute en finesse♥
Bonjour, bonjour :red:
"I am good, but not an angel. I do sin, but I am not the devil.
I am just a small girl in a big world trying to find someone to love."

— Marilyn Monroe

Regarder sur youtube.com

PrécédentSuivant

Revenir vers Domaine d'Héphaïstos

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron